VOTE | 149 fans

#101 : Re-naissance

Scénario:  Eric Bress & J. Mackye Gruber

Réalisation: Gil Junger

Un jeune adolescent (Kyle) se réveille complètement nu dans une forêt sans savour d'où il vient ni qui il est. Après avoir été arrêté par la police alors qu'il errait dans la ville, il est placé dans une institution pour jeunes. Nicole Trager, psychiatre au sein de l'établissement, fait sa connaissance et en arrive à se demander si il est muet car encore aucuns sons n'est sortis de sa bouche. Elle découvre aussi qu'il n'a pas de nombril et qu'il possède certaines capacités plutôt surprenantes. Elle décide alors de l'accueillir chez elle pour quelques jours, ce qui ne plait pas forcément à son mari ainsi qu'à ses enfants.

Captures

Popularité


4.14 - 7 votes

Titre VO
Pilot

Titre VF
Re-naissance

Première diffusion
26.06.2006

Première diffusion en France
11.09.2007

Vidéos

Extrait VF : Arrose moi!

Extrait VF : Arrose moi!

  

Kyle vs Agent

Kyle vs Agent

  

Diffusions

Logo de la chaîne SciFi

France (redif)
Mardi 06.06.2017 à 20:00

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 05.04.2008 à 20:50

Logo de la chaîne W9

France (inédit)
Mardi 11.09.2007 à 20:50

Logo de la chaîne Freeform

Etats-Unis (inédit)
Lundi 26.06.2006 à 20:00

Plus de détails

Guests: Andrew Hedge (Police Officer), Taylor Kitsch (Male Camper), Mi-Jung Lee (News Anchor), Chris Gauthier (Technician), Andrew McNee (Radiologist), Dan Joffre (Orderly), Marcus Sim (Kid), Teryl Rothery (Mrs. Carol Bloom), Justen Ortiz (Conroy), Rhys Williams II (Skeeter), Kevin Durand (Officer Wolner), Dorian Harewood (Lou Daniels), Holly Dignard (Female Camper), Amber Borycki (Jessica Birch)

Au milieu de la forêt.

Un garçon est allongé sur le sol, complètement nu. Il se réveille, et regarde autour de lui.

(Voix off de Kyle) Elle nous raconte ce qu’il ressent lorsqu’il se réveille. Son premier souvenir est de se réveiller dans la forêt, en n’ayant aucune idée de qui il est, ni de ce qu’il se passait.

Il regarde ses mains, les arbres autour de lui. Tout ce qu’il voit, entend ou ressent lui est étranger, comme lors de la naissance d’un nouveau né. Il entend un sifflement à coté de lui, et tourne la tête. Un serpent se trouve juste devant lui, menaçant. Kyle le regarde, et le serpent se jette sur lui pour le mordre, mais Kyle lui attrape la tête avec une incroyable rapidité. Le serpent semble se calmer, et il le laisse partir. Puis il se lève et marche dans la forêt. Au loin, on voit le haut d’une ville, vers laquelle se dirige Kyle.

Il arrive près d’une tente.

(Voix off de Kyle) Elle raconte cette rencontre avec ce qu’il qualifie de bête à deux voix, car il entend les personnes à l’intérieur de la tente, mais pense que c’est la tente qui fait ce bruit.

Il est content de n’être plus seul, et il se rapproche de la tente. Un couple est à l’intérieur, et Kyle leur fait peur lorsqu’il passe la tête par l’ouverture.

 

Dans la rue.

Kyle regarde autour de lui, comme un petit garçon qui découvre le monde pour la première fois. Il regarde les feux de circulation, les voitures, le ciel. Il lève sa main et sent le vent. Les personnes autour de lui le dévisagent car il se promène nu dans la rue. Une voiture de police arrive, et l’agent de police lui passe une couverture autour de lui. Il lui demande comment il s’appelle, mais Kyle ne parle pas. Le policier le menotte et l’emmène. Il semble effrayé.

 

Au centre de détention pour jeunes.

(Voix off de Kyle) Il raconte qu’il a été emmené dans un nouvel endroit avec des barreaux et des gens à l’air triste.

On lui fait prendre une douche, et il a peur de l’eau qui sort de la douche. Puis l’un des employés du centre l’emmène devant les toilettes, mais il reste debout sans rien faire, il ne comprend pas ce qu’on attend de lui, alors il s’en va. Et finalement, il est prit en photo pour son casier judiciaire.

 

Chez les Trager.

Nicole est en bas de l’escalier, elle appelle sa fille, Lori, qui est encore endormie sur son lit. Elle se réveille doucement, jusqu’à ce qu’elle voit le garçon, Declan, qui se réveille à son tour à coté d’elle. Sa mère crie une nouvelle fois son nom, ce qui fait bondir les deux jeunes. Ils se dépêchent d’enfiler leurs jeans, mais les échange. Le temps de remettre les bons, Nicole est devant la porte de la chambre de Lori, et elle s’apprête à rentrer. Ils se cachent derrière le lit de la jeune fille, mais finalement le téléphone sonne et Nicole retourne sur ses pas. Ils l’ont échappé belle. Declan ramasse ses affaires, et sort par la fenêtre.

Nicole est au téléphone avec Lou Daniels, l’un de ses collègues, qui lui dit qu’un nouvel ado est arrivé au centre et qu’il pourrait devenir son patient. Elle lui dit qu’elle passera le voir et raccroche.

Lori est descendue pour prendre son petit déjeuner, et Josh, son frère, se moque de sa tête, puis de Declan. Le père, Stephen, entre dans la cuisine à ce moment et il pose des questions à Lori sur son nouveau copain. Elle en profite pour demander la permission d’aller à la fête qu’organise Declan ce week-end, mais il ne lui donne pas de réponse. Nicole arrive à son tour et prépare son sac pour aller au centre, sous les protestations de son mari parce que c’est un dimanche. Il semblerait que ce n’est pas la première fois que Nicole laisse sa famille pour aller travailler.

 

Au centre de détention.

Kyle est à la cantine du centre, on lui sert un hamburger avec des frites et un gâteau. Il regarde le plateau avec un air étrange, puis il observe les autres jeunes autour de lui.

(Voix off de Kyle) Il nous dit qu’il ne comprend pas pourquoi il se sent de plus en seul alors qu’il rencontre de plus en plus de personne.

En face de lui se trouve un adolescent. Il le regarde demander à boire à l’un des employés du centre. Puis il prend son gâteau et commence à le manger, quand il voit Kyle qui le dévisage. Kyle prend à son tour son propre gâteau, et il commence à manger.

(Voix off de Kyle) Il explique que les hommes passent la plupart de leur temps à essayer de diminuer les douleurs qu’ils peuvent ressentir, et qu’il venait d’apprendre comment ne pas avoir faim.

L’autre jeune, Skeeter, continue de le regarder méchamment, mais Kyle ne fait pas exprès de le dévisager, il tente seulement de l’imiter. Skeeter prévient Kyle que s’il n’arrête pas, il va le frapper, et sous les encouragements de ses amis, il se lève et s’approche de Kyle. Mais Lou intervient et ordonne au jeune de se rassoire.

(Voix off de Kyle) Il croit qu’il n’a aucune raison d’avoir peur de Skeeter, mais que d’une certaine façon il lui rappelait le serpent juste avant qu’il n’attaque.

Dans la cour du centre, Kyle regarde les grillages qui les entourent, quand il reçoit u ballon dans le ventre. Il voit ensuite Skeeter et sa bande s’approcher de lui et il sourit.

(Voix off de Kyle) Il dit qu’il était content de voir des visages familiers, mais qu’une pression dans le bas du ventre le dérangeait.

Les jeunes forment un cercle autour de Skeeter et Kyle. Skeeter lève ses poings pour se battre, et Kyle l’imite, bien qu’il ne comprenne pas ce qui se passe.

(Voix off de Kyle) Il ajoute qu’il voulait apprendre son jeu, mais que la douleur dans son ventre augmentait.

La douleur fait grimacer Kyle, qui baisse ses mains. Skeeter en profite pour le frapper. Kyle tombe par terre et se met à saigner du nez, mais Lou arrive pour calmer les jeunes surexcités par la bagarre.

(Voix off de Kyle) Il dit qu’il ne sentait à peine la douleur sur son visage, car la pression dans le bas de son ventre avait disparu.

On voit alors Kyle, assis au milieu de la cour, qui s’est fait pipi dessus.

Nicole est arrivée au centre. Kyle dessine pendant qu’elle parle avec Lou. Il lui dit qu’ils n’ont pas trouvé qui il était, donc que pour le moment ils l’appellent John Doe (comme toutes les personnes dont on ne connaît pas l’identité aux USA). Puis il ajoute qu’il lui fait pensé à son frère qui s’appelle Kyle, et en entendant ce prénom, l’adolescent lève la tête et les fixe. Ils se regardent étonnés et Lou ajoute qu’il ne parle pas beaucoup, mais qu’il est sûr qu’il comprend ce qu’ils disent. Lou s’en va, et Nicole se rapproche de Kyle pour voir ce qu’il dessine. Il a une façon bien à lui de faire un dessin, car juste en faisant pleins de points avec ses crayons de couleur, il parvient à recréer comme une photo, et non pas un simple dessin.

(Voix off de Kyle) Il dit qu’il voulait faire voir à Nicole d’où il venait et se qu’il avait vu.

Il montre la feuille à Nicole, qui représente les deux personnes qu’il a découvert dans la tente dans la forêt. Nicole est abasourdie par la qualité du dessin, et elle ouvre grand la bouche. Kyle l’imite, alors elle la referme, comme le garçon, qui lui sourit.

Nicole récapitule tout ce qu’ils savent sur Kyle, qu’il n’a pas de famille, qu’il ne parle jamais et qu’il a été retrouvé errant dans la ville. Lou confirme, et ajoute qu’il y a une dernière chose. Il soulève le T-shirt de Kyle, et montre à Nicole qu’il n’a pas de nombril.

 

Le soir chez les Trager.

Stephen prépare le repas en discutant avec Nicole. Il lui dit que les enfants ne seront pas d’accord avec son idée, mais Nicole lui dit que ce n’est que temporaire. Josh et Lori arrivent, et leur mère leur annonce qu’elle a un nouveau patient, et qu’il va venir vivre avec eux pendant quelques jours. La nouvelle est mal venue, ils commencent à faire pleins de remarques, et Stephen, qui n’était pas non plus partant, leur demande d’arrêter de se plaindre, et d’écouter leur mère.

 

Le lendemain matin chez les Trager.

Kyle et Nicole arrivent à la maison. Kyle va voir les photos accrochées sur les murs.

(Voix off de Kyle) Il pense tout d’abord que des petites personnes vivent sur les murs, puis il croit comprendre qu’en réalité, les gens rétrécissent quand ils grandissent, car il voit les photos de Lori quand elle est enfant. Il pense donc qu’il va bientôt rétrécir.

Kyle regarde Nicole, qui est de plus en plus étonné par son comportement, puis il remarque l’ordinateur allumé dans le salon.

(Voix off de Kyle) Les images de l’ordinateur ont fait apparaître des formules de Maths très complexes dans sa tête.

Nicole lui montre comment se servir de l’ordinateur, et il semble comprendre incroyablement vite. Le téléphone sonne. C’est Stephen, qui veut savoir comment ça se passe avec le garçon. Nicole le rassure et lui dit que tout ce passe bien. Lori descend à ce moment de l’étage. Elle vient de sortir de sa douche et est en serviette. Elle crie quand elle découvre Kyle entrain de la regarder, et part se cacher.

(Voix off de Kyle) Il comprend que les personnes représentées sur les murs ne rétrécissent pas, mais au contraire grandissent, et il est dérangé par cette idée, car il ne se souvient pas avoir déjà été petit.

Plus tard dans la journée. Kyle continu de jouer sur l’ordinateur, pendant que Lori travaille sur le canapé. Nicole est au téléphone, elle a une urgence pour son travail et doit partir. Elle demande à sa fille de surveiller Kyle. Le téléphone sonne. C’est Hillary, la meilleure amie de Lori. Cette dernière lui dit que Declan ne l’a toujours pas rappelé, puis lui explique qu’elle se sentait déjà mal à l’aise quand son ancien petit ami avait mis sa main dans son pantalon, parce que tout ce à quoi elle pensait étaient les verrues sur ces mains. Puis elle reçoit un double appel et raccroche avec Hillary. C’est Declan qui appelle. Elle part du salon, et laisse Kyle seul. Il continu de jouer à l’ordinateur, jusqu’à ce qu’il entende de la musique. Il sort et se dirige chez les voisins.

(Voix off de Kyle) Il explique comment il s’est senti attiré par la musique, qui était à la fois mathématique et euphorique. Il ajoute que c’est la plus belle chose qu’il est entendu.

Il rentre dans la maison, et regarde la jeune fille, Amanda, qui est entrain de jouer du piano. La mère d’Amanda entre à cet instant, mais passe sans s’arrêter, et Kyle ne comprend pas comment elle fait pour ne pas apprécier la musique. Ce qui le rend triste et il émet un grognement. Amanda s’arrête alors de jouer et se retourne, ce qui effraye Kyle qui quitte la maison en courant.

Kyle se cache dans la baignoire. Josh entre dans la salle de bain, et s’assoit sur les toilettes, un magazine porno dans les mains. Kyle se redresse lentement, et Josh se met à hurler quand il le voit. Il sort précipitamment de la salle de bain, en caleçon, et fait tomber le magazine dans les escaliers. Sa mère arrive et ramasse le magazine, alors qu’il est entrain de lui dire de s’enfuir parce qu’il y a un psychopathe dans la douche. Nicole relève la tête, et Josh se dépêche de remonter son pantalon maintenant que sa mère a vu ce qu’il lisait. Elle lui présente Kyle, et lui annonce qu’il va devoir partager sa chambre avec lui. Il refuse tout d’abord, mais vu qu’elle a son magazine cochon dans les mains, il ne peut rien dire. Nicole se met ensuite en colère contre Lori parce qu’elle n’a pas surveillée Kyle, et pour la punir, elle lui interdit d’aller à la fête de Declan.

Le soir, Nicole entre dans l’atelier de Stephen avec Kyle et enlace son mari. Puis elle lui présente Kyle. Stephen tente de parler à Kyle, mais aucun d’eux ne sait dire s’il les comprend. Kyle avance sa main vers un fer à souder, et Stephen lui explique en faisant de grands gestes qu’il peut se brûler.

(Voix off de Kyle) Il pense que Stephen est clairement un communicateur supérieur, et il se demande pourquoi les autres utilisent un langage beaucoup plus compliqué.

Quelqu’un frappe à la porte. Nicole ouvre et ses deux voisines, Carol Bloom et sa fille entrent. Carol accuse Nicole d’avoir laissé un de ses patients entrer par effraction chez elle pour mater sa fille. Même Amanda tente de prendre la défense de Kyle, car il n’a rien fait de mal, mais sa mère l’empêche de parler. Kyle arrive et Amanda lui sourit. Il sourit en retour, et quand Mme Bloom s’en aperçoit, elle décide de partir précipitamment, en tirant sa fille.

Pendant le dîner, Lori essaye de convaincre son père que sa mère n’a pas était juste avec elle.

(Voix off de Kyle) Il est amusé de voir qu’il y a plus de 800000 mots dans la langue, mais que les regards sont des outils de communication plus précis. Puis il commence à avoir soif, mais il sait que ces capacités linguistiques sont limitées.

Kyle parle pour la première fois, en répétant les paroles désagréables qu’avaient dit Skeeter pour demander à boire au centre. Mais il le fait avec un très grand sourire tout gentil. Les Trager le regardent avec un très fort étonnement. Lori se demande s’il vient d’apprendre à parler en un seul jour, mais Stephen trouve cette théorie absurde. Nicole se penche vers Kyle et lui demande de parler à nouveau. Il répète la conversation que Lori a eue avec Hillary pendant l’après-midi, ce qui fait d’abord rire Stephen avant qu’il ne comprenne qu’il s’agissait de sa fille. Nicole ne comprend pas ce qui se passe avec Kyle, car il ne ressemble à aucun des cas auxquels elle a déjà eu à faire.

Stephen et Nicole discutent de Kyle. La police n’a rien trouvé sur lui, personne n’a fait de déclaration pour sa disparition. Nicole lui avoue que le plus bizarre, c’est qu’il n’ait pas de nombril. Stephen lui rappelle que cette situation n’est que temporaire, et que Kyle ne va pas rester chez eux. Il lui reproche de trop s’attacher à lui.

Le lendemain matin, Nicole emmène Josh et Kyle avec elle à son travail. Devant la maison, Kyle remarque un homme qui les observe dans sa voiture.

Nicole fait passer des tests à Kyle, qui est tellement rapide que Josh n’a pas le temps de les corriger. Et le plus étrange, c’est qu’il a tout bon. Nicole appelle le Dr Fields pour une consultation avec Kyle.

 

A la clinique.

Le médecin fait passer une IRM à Kyle, mais il semble y avoir un problème avec la machine, car les résultats prétendent que Kyle a un cerveau actif à 80%, alors qu’une personne normale n’utilise que 7%, et les plus grands des génies, 9%. Josh demande aux médecins ce que ça voudrait dire si la machine ne se trompait pas, et on lui répond qu’avec ce genre d’activité, il serait enclin à toutes sortes d’attaques et de tumeurs.

 

Chez les Trager.

Kyle est couché, Nicole lui dit bonsoir, et s’en va. Dans le salon, Josh fait des recherches sur les tumeurs, et il ne trouve pas de très bonnes nouvelles. Il va à son tour se coucher, et demande à Kyle s’il ne va pas mourir juste devant lui. Kyle ne répond rien évidement. Puis il ajoute que Charlotte lui manque. Il fait référence à la fille de son magazine, que sa mère a caché. Kyle imite la façon de se coucher de Josh.

Plus tard dans la nuit, il descend à la cuisine et ouvre le frigo. Puis il voit Lori sortir discrètement de la maison et il l’a suit. Il arrive à la fête de Declan.

 

A la soirée de Declan.

Lori retrouve Hillary, qui lui donne une bière en lui disant qu’elle va en avoir besoin. Et effectivement, Lori voit Declan avec une autre fille. Puis Hillary repère Kyle et flash dessus, mais Lori ne fait pas attention. Kyle regarde les gens danser tout autour de lui.

(Voix off de Kyle) Il croit être arrivé à une sorte de cérémonie nécessitant des mouvements compulsifs, et la chaleur lui donne soif.

Il se retrouve à boire de la bière que lui sert Declan, et ne supporte pas l’alcool. Il devient très rapidement ivre, et croit être arrivé en enfer. Il vomit partout. Puis la police arrive et la fête est arrêtée. Tout le monde prend la fuite. Kyle voit l’un des policiers qui tente d’emmener Lori, alors il se relève et se dirige vers eux, mais il n’a pas tous ces esprits et passe à travers la baie vitrée. Tout le monde d’arrête pour le regarder, et le policier tient toujours Lori, qui est elle aussi ivre. Kyle se souvient de la façon dont avait essayé de l’effrayer le serpent, et il se met à siffler comme le serpent pour effrayer le policier. Tout le monde se moque bien sur de lui, mais on voit bien que le policier commence à avoir peur. Il lâche Lori, mais sort ses menottes pour embarquer Kyle à la place. Kyle ne se laisse pas faire, et le policier prend sa matraque. Il attaque alors Kyle qui pare tous ses coups et parvient à la prendre la matraque des mains. Tout le monde applaudit autour de lui, et il lâche finalement la matraque. Le policier laisse tomber et s’en va.

Sur le chemin du retour, Kyle porte Lori jusqu’à chez elle, à moitié endormie.

Arrivé chez les Trager, il va réveiller Nicole, qui découvre son visage ensanglanté. Elle le soigne, et il lui demande finalement qui il est. Mais elle ne sait pas quoi répondre, et son discours est très confus.

 

En ville.

Lori a la gueule de bois. Hillary lui fait boire des boissons pour la requinquer. Puis elle lui demande de lui parler de son chevalier en armure. Lori ne voit pas de qui elle parle car elle ne se souvient de rien, puis elle comprend qu’il s’agit de Kyle. Elle dit à Hillary qu’il s’agit du nouveau patient de sa mère, ce qui attire tout de suite moins Hillary.

 

Chez les Trager.

Nicole arrose ses plantes quand Kyle arrive derrière elle et l’enlace comme il l’avait vu enlacer Stephen. Elle se recule précipitamment et Kyle apprend qu’on ne salue pas tout le monde de la même manière. Elle lui dit qu’il lui a fait peur, et il lui demande ce que c’est la peur. Elle tente de lui expliquer, et il lui dit qu’il a déjà été effrayé. Quand elle lui demande par quoi, il a des flash de tout ce qu’il a vécu depuis son réveil, et il répond qu’il a peur de tout. Nicole le prend dans ses bras pour le réconforter, et lui promet que tout va s’arranger. Il l’appelle alors maman, ce qui fait pleurer Nicole.

Elle va voir Stephen dans son atelier, et lui dit qu’elle ne peut pas se séparer de Kyle. Elle prétend que ça ne serait pas bon pour Kyle de partir maintenant et d’être à nouveau déstabilisé, mais il n’est pas d’accord pour garder Kyle plus longtemps.

 

Au centre de détention pour jeunes.

Lou annonce à Nicole qu’il n’y a pas de famille d’accueil pour Kyle, et qu’il ne trouve plus son dossier. Elle repart déçu.

Dehors, dans sa voiture, l’homme que Kyle avait vu devant chez eux l’observe. Il tient le dossier de Kyle sur ses genoux.

 

Chez les Trager.

Dans son atelier, Stephen tente de réparer l’ordinateur de l’un de ses collègues, mais il n’y arrive pas. Kyle fouille un peu partout autour de lui et trouve une tapette à souris. Stephen le met en garde de ne pas y toucher car c’est pour tuer les souris. Puis il se met devant l’écran de l’ordinateur, et réussit à réparer ce que Stephen n’arrivait pas à faire. Stephen est très  impressionné.

En rentrant dans sa chambre, Josh découvre que tout est rangé, et il trouve son magazine sous son oreiller.

Il va voir Kyle qui joue avec un ballon de basket dans l’allée. Il le remercie pour le magazine, et commence à jouer avec lui. Stephen les voit et ça le fait sourire.

Le soir pendant le dîner, avant que Kyle n’arrive, Nicole demande à tout le monde s’ils seraient d’accord pour qu’il reste un peu plus longtemps avec eux. Personne ne répond et Kyle arrive. Il s’assoit, et Josh lui remplit son verre de jus. Il regarde sa mère qui sourit. Puis c’est Lori qui remplit l’assiette de Kyle, puis Stephen. Personne ne dit rien, mais tout le monde sourit.

Ecrit par floflo1972

[L’épisode ouvre dans les bois. La caméra part du haut des arbres pour arriver sur un corps nu en plein milieu de la forêt.]

 

Voix Off (Kyle) : Le moins qu’on puisse dire, c’est que ma naissance n’a pas été très ordinaire.
(Les yeux du jeune homme nu s’ouvrent.)
Voix Off : Mon premier souvenir a été mon réveil dans une forêt.
(Kyle commence à regarder les alentours. Les images sont floues, puis elles deviennent claires.)
Voix Off : Comme un nouveau-né. Je n’avais aucune idée de qui j’étais, ni de ce qui m’arrivait.
(Kyle s’assoit. Il entend des chants d’oiseaux et continue à regarder autour de lui.)
Voix Off : Je ne comprenais pas vraiment ce que je voyais.

(Kyle regarde ses doigts et les fait bouger. Ceux-ci sont couverts d’une substance claire.)

Voix Off : Tout ce que je regardais, tout ce que j’entendais, tout ce que je ressentais m’étaient étranger.
(Kyle tourne sa main, puis fixe le haut des arbres, avant d’entendre un sifflement. Kyle fixe alors un serpent qui se trouve devant lui. Le serpent siffle et bouge sa queue. Kyle le regarde bizarrement mais ne fait pas un geste. Tout à coup, le serpent s’arrête et attaque Kyle, mais sa main attrape la tête du serpent. Il le regarde pendant un moment, puis le laisse partir. Il regarde le serpent s’en aller en rampant.)

Voix Off : Chaque espèce possède des instincts, qui en fin de compte, créent un équilibre avec la nature.

(Kyle commence à marcher dans la forêt, toujours recouvert de cette étrange substance.)

Voix Off : Chaque espèce, sauf celle dans laquelle je venais de naître.

(La caméra se dirige vers la ville, que Kyle regarde.)


Générique

[Kyle, toujours dans la forêt, sort de derrière un arbre et entend des voix.]

 

Voix Off : Je suis tombé par hasard sur une bête qui avait deux voix.

(Kyle avance vers la tente rouge.)

Voix Off : J’étais content d’avoir trouvé un compagnon.

(Kyle avance vers la tente et passe sa tête à travers le trou. A l’intérieur, un couple s’embrasse. Kyle les fixe et le couple se met à crier.)


(Tandis que des voitures klaxonnent, la main de Kyle est face au ciel. Il a finalement atteint la ville, et il continue à regarder autour de lui. Un camion passe, que Kyle regarde passer. Puis, c’est au tour des feux de signalisation qui passent du rouge au vert. Il regarde ensuite une pancarte avec un grizzly et où il est marqué « Fishing Hunting ». L’attention de Kyle retourne à la circulation. Il se trouve dans un carrefour où des gens, des camions, des voitures et des cyclistes le regardent. Des voix parviennent jusqu’à Kyle tandis qu’une femme passé avec sa fille. Elle lui couvre les yeux lorsqu’elle se trouve près de Kyle. Une femme passe dans la voiture et klaxonne.)

Femme dans la voiture : Malade !
(Des gens à la fenêtre d’un immeuble le pointent du doigt et rigolent. Des sirènes retentissent. Kyle voit une voiture de police. Un policier en sort et s’approche de lui.)

Policier : Le spectacle est fini, jeune homme. Vous vous appelez comment ?

(Le policier recouvre Kyle d’une couverture grise. Kyle se met à la regarder étrangement.)

Policier (en écho) : Qui êtes-vous ?

(Kyle continue à fixer la couverture, puis regarde les policiers d’un air confus. Le policier bouge et lui passe les menottes. Deux filles, en arrière-plan, chuchotent.)

 

[La scène se passe dans un centre de détention.]

 

Voix Off : J’ai rapidement été conduit dans un nouvel endroit, entouré de grillage avec des gens au visage triste.

(Kyle est dans une douche. Il regarde le haut de la douche, quand soudainement, l’eau se met à couler sur lui. Kyle se protège alors. Un homme amène Kyle aux toilettes. Kyle reste debout et regarde le toilette mais ne sait pas quoi faire.)

(Des photos sont prises lorsque Kyle tient un tableau qui dit “JUVENILE HOLDING/WASHINGTON STATE/JOHN DOE/763464”. Kyle se met à réagir lorsque l’appareil fait un flash.)

[Dans la résidence des Trager. A l’intérieur, Nicole Trager est dans les escaliers et appelle sa fille.]



Nicole
: Lori !

(Lori se trouve toujours au lit.)
Nicole : Lori !

(Lori se retourne.)

Nicole : Tu te lèves, s'il te plaît.

(Lori remarque alors qu’elle à un garçon à côté d’elle.)

 

Lori (chuchotant) : Declan !
Nicole : Tu comptes dormir jusqu’à quand ?

(Les deux se lèvent d’un coup et commence à se vêtir.)

Nicole : Si on prenait le petit-déjeuner ensemble pour changer. J’ai fait des pancakes !

(Les deux jeunes terminent de s’habiller et paniquent.)

Nicole : Allez, lève-toi. Tu as suffisamment dormi.

(Nicole tourne la poignée de la porte et les deux se baissent. Le téléphone sonne. Elle referme la porte et s’en va. Lori et Declan se relevant et commencent à rire.)

Lori : Ouf !

Declan : Et, dis donc… On a pas eu le temps de finir ce qu’on avait commencé…

(Declan s’approche de Lori. Mais Lori lui passe sa chemise.)

Lori : Il faut que tu te sauves. Va-t’en !

(Declan sourit alors qu’il passe par la fenêtre.)

Declan : A tout à l’heure, Trager.

(Lori attrape ses chaussures et les jette par la fenêtre. Nicole est à côté des escaliers, au téléphone.)

Nicole : Non, Lou. Vous ne me dérangez pas. Qu’est-ce qui se passé ?

Lou (par téléphone) : J’ai quelqu’un ici que je suis sur que vous aimeriez rencontrer.

(Lou et Kyle marchent. Lou est au téléphone pendant que Kyle observe les alentours.)

Lou : C’est un ado qui est un arrive ce matin et je crois que son cas devrait vous intéresser.

Nicole : En d’autres termes, personne ne veut s’en occuper.

Lou (par téléphone) : Non, ce n’est pas tout à fait ça. Personne ne sait d’où il sort.

(Lou et Kyle descendent quelques marches avec un garde derrière eux.)

Lou : Mais, il semble intelligent. Euh… Il faudrait que vous veniez le voir pour comprendre. 

Nicole : Je viendrai vers 10h demain.

Lou : Et… Cet après-midi, ça irait ?

Nicole : C’est bon, je viens maintenant.

(Nicole raccroche. Un garçon, Josh, attrape un pancake en passant et commence à le manger. Lori arrive.)

Josh : Ah, elle est vivante !

Lori : Lâche-moi, tu veux.

Josh : Euh, lâche-moi ! Tu dirais pas ça à Declan.

Lori : La ferme, espèce de débile.

(Le père, Stephen, entre, s’essuyant les mains.)

Stephen : Declan ? Qu’est devenu Mike Suby? 
Josh : C’est de l’histoire ancienne. Declan est le nouvel élu de ce mois-ci. Ou de cette semaine. Miss boudin est changeante.

Stephen : Josh, ça suffit. (A Lori) Alors, qui est ce Declan ?

Lori : Juste un copain. Il fait une soirée cette semaine. Je pourrais avoir la voiture ?

(Lori s’assoit à table avec une tasse dans la main.)

Stephen : On verra ça.

(Nicole entre avec un sac à main.)

Nicole : Je suis désolée, mais, il faut que j’aille bosser.

Stephen : Tu vas bosser ?

Nicole : Lou Daniels vient de téléphoner.

Stephen : C’est dimanche, Nicole !

Nicole : Oui, je sais, mais c’est urgent. Ils ont admis un cas très particulier.

(Nicole va embrasser Stephen.)

Josh : Ouais, ils le sont tous.

Nicole : Essaie de me garder un ou deux pancakes !

 

[A la cafétéria du centre de détention. On sert des frites et un hamburger à Kyle qu’on pose sur son plateau bleu. Des couverts en plastique et un muffin y sont également posés. Kyle regarde les autres enfants. Il regarde ensuite les tables remplies d’enfants qui mangent. Il prend alors place sur une chaise vide.]


Gars : Si on se tirait, mec.

(Les deux gars s’en vont. Kyle les regarde partir.)

Voix Off : D’une certaine façon, plus je voyais de gens, plus je me sentais seul.

(Kyle regarde la pièce et observe un garçon, Skeeter, qui le regarde également. Il secoue sa tête et continue à manger. Il prend son gobelet, mais celui-ci est vide.)

Skeeter : Dis donc, on crève de soif dans cette taule !
(Kyle continue à l’observer.)
Skeeter : Ça craint un max. Vous avez pris des calmants, ou quoi ? Arrose-moi ! 

(Kyle continue à le fixer tandis qu’une femme vient servir à Skeeter du jus d’orange. Skeeter commence à manger son muffin, puis remarque que Kyle le regarde toujours. Kyle continue à le fixer, puis regarde son muffin. On voit alors Skeeter manger son muffin.)

Voix Off : On passé Presque tout notre temps à essayer d’atténuer les souffrances de la vie. J’étais sur le point d’apprendre à assouvir ma faim.

(Kyle prend son muffin et croquet un bout. Il mâche et avale. Puis, il prend un second morceau, tout en continuant à regarder Skeeter.)

Skeeter : T’as fini de regarder ma tronche ? Tu vas voir mes poings, si t’arrêtes pas de me mater.

(Kyle ne semble pas comprendre et continue à manger son muffin.)

Voisin de Skeeter : Vas-y, fracasse-le un bon coup !

(Skeeter se lève et marche vers la table de Kyle. Lou arrive juste à temps et pose sa main sur l’épaule de Skeeter.)

Lou : Eh ! Faut pas t’énerver, Skeeter. Il comprend pas un mot de ce que tu dis. Il voulait pas te provoquer.

(Kyle continue à le regarder et à manger son muffin.)

Skeeter : D’accord. Mais, si il continue comme ça, je vais lui défoncer sa tronche.

(Kyle le regarde.)

Voix Off : Je n’avais aucune raison d’avoir peur de lui. Mais, il me rappelait le serpent dans la forêt, juste avant qu’il attaque.

(Kyle continue à manger son muffin.)


[Kyle est dans la cour avec d’autres enfants. Il regarde les trous du grillage. Un ballon de basket le frappe au torse, et ramène son attention aux autres enfants. Skeeter arrive dans la cour. Kyle l’aperçoit et sourit.]

 

Voix Off : J’étais content de voir un visage familier. Mais, je sentais une douleur dans le bas de mon ventre.

(Skeeter s’approche de Kyle, prêt à se battre. Les autres enfants l’encouragent. Skeeter et Kyle s’approchent et se regardent. Skeeter commence à tourner autour de Kyle.)

Skeeter : Allez, montre ce que tu sais faire ! Si tu veux te battre, vas-y ! Montre tes poings ! Hein, allez, vas-y ! Tu me fais pas peur ! Bas-toi !

(Skeeter arête de tourner et serre ses poings. Kyle le regarde, confus. Puis, il observe ses mains et fait pareil que Skeeter.)

Voix Off : J’avais envie d’apprendre ce jeu. Mais, j’avais de plus en plus mal au ventre.

(Kyle baisse ses poings, et Skeeter lui met une droite en pleine face. Kyle tombe sur le sol. Les autres enfants rigolent. Le nez de Kyle se met à saigner. Skeeter le regarde. Puis, Lou arrive.)

Lou : Arrêtez ! Dispersez-vous !

(Lou et un garde arrivent et regardent Kyle, assis par terre et le nez en sang. Il touche son nez.)

Voix Off : C’est à peine si j’ai senti le coup sur mon visage. Parce qu’au fond de moi, quelque chose avait soudain lâché et je commençais à me sentir merveilleusement bien.

(Kyle a fait pipi dans son pantalon, et les gens se mettent à rire.)

Lou : Il y a pas de quoi être fier de toi ! Tu seras privé de sortie pendant une semaine ! Fiche-moi le camp d’ici !

(Lou crie après Skeeter.)

Lou : ET EN VITESSE !

(Skeeter se retourne et rentre dans la cafétéria où il vient de manger.)

Lou : ALLEZ ! TOUT LE MONDE A L’INTERIEUR !

(Kyle reste par terre avec son nez ensanglanté et observe les gens qui s’en vont.)


[Dans une autre partie du centre de détention.]

Lou : Bonjour, Nicole. Merci d’être passée le voir.

(Kyle est devant une feuille de papier, sur un bureau. Il tapote rapidement avec des crayons de couleur sur la feuille.)

Nicole : Est-ce qu’il a un nom ?

Lou : Si j’en crois son dossier, pour l’instant il est non identifié.

Nicole : Non identifié. J’ai déjà du mal à croire que personne ne recherche un si beau jeune homme.

Lou : C’est curieux. Il me rappelle mon petit frère, Kyle.

(Nicole lui jette un coup d’œil.)

Lou : Oui. Lui, ça a toujours été le beau gosse de la famille.

Nicole : Ce sera parfait. (Regardant en direction de Kyle) Kyle.

(Kyle arrête son « dessin » et regarde les deux jeunes gens.)

Lou : Il a encore pas dit un mot, mais je suis quasiment sûr qu’il comprend des tas de choses.

(Kyle recommence à dessiner.)

Lou : Je suis pas loin si vous avez besoin de moi.

Nicole : D’accord.

(Nicole s’approche de Kyle. Mais, Kyle continue à faire son dessin sans porter aucune attention à Nicole. Celle-ci le regarde dessiner. Il prend un crayon l’un après l’autre et finit par terminer son travail.)

Voix Off : Je voulais lui montrer d’où je venais, et ce que j’avais vu.

(Kyle montre le dessin à Nicole. Il s’agit d’une représentation parfaite de la scène qu’il a vu dans la forêt, le jeune couple dans la tente. Nicole n’en revient pas et ouvre sa bouche. Kyle fait de même. Nicole le remarque et referme sa bouche. Kyle refait pareil avec un “pop”. Il sourit et Nicole aussi.)


[Nicole, Kyle et Lou sont dans une autre pièce avec une vitre en verre. Kyle regarde à travers la vitre tandis que derrière lui, Nicole et Lou parlent.]

Nicole : Bon, si je comprends bien, il n’y a aucune famille qui l’ait réclamée, il ne communique pas et quand on l’a trouvé, il errait en ville.

Lou : Oui, c’est ça. Y’a pas d’autres infos dans son dossier. Pas le moindre avis de recherche, pas de disparition d’enfant. Mais, il y a quelque chose qu’il faut absolument que vous voyez.

(Lou attrape Kyle pour le retourner et lui soulève le tee-shirt.)

Lou : Il n’a pas de nombril.

(On voit le ventre de Kyle complètement lisse et plat.)


[Dans la résidence des Trager : Stephen prépare le dîner et met de la nourriture chinoise dans un plat.]
Stephen : Ils ne vont jamais accepter ça. 

Nicole : Mais, c’est juste pour quelques jours.

(Josh et Lori arrivent.)

Josh : C’est pas trop tôt, je crève de faim.

Lori : Tu m’as pris une soupe chinoise ?

Stephen : Ok, avant de manger, votre mère a quelque chose à vous dire.

Nicole : J’ai un nouveau patient et on l’a place dans un centre. Il n’est pas en sécurité, donc je vais le prendre ici pour quelques temps.

Lori : Quoi ? Un de tes psychopathes va venir vivre avec nous ?

Nicole : Ce n’est pas un psychopathe. C’est un garçon très gentil. Il est simplement spécial.

Josh : Quand elle dit qu’il est spécial, ça veut dire qu’il va baver dans toute la maison.

Nicole : Je croyais, au mieux j’espérais, que vous montreriez un peu de compassion.

Lori : On le connaît même pas.

Josh : Je veux pas qu’il touche à mes affaires.

(Stephen se met en colère.)

Stephen : Bon, très bien. Ça suffit ! Si votre mère veut qu’il vienne, il va venir. Un point, c’est tout.

(Lori prend les couverts et Josh l’essuie-tout. Ils vont tout deux mettre la table.)


[A l’extérieur de la maison des Trager. Nicole a amené Kyle à sa maison. Elle marche avec lui de la voiture à la maison. Elle ouvre la porte et laisse Kyle entrer dans la maison.]

Nicole : Voilà, on y est. Soit le bienvenue. Tu vas pouvoir rester ici pendant quelques jours. En attendant que j’arrive à te trouver…

(Kyle marche et pose sa tête contre le mur pour regarder les photos de famille. Nicole s’arrête de parler et observe.)

Voix Off : Ma première impression, c’était que des gens tout petits et tout plats devaient vivre dans les murs. Mais ensuite, j’ai compris. Les humains rapetissaient en vieillissant. Et bientôt, moi aussi, j’allais devenir tout petit.

(Kyle regarde des photos de Nicole tenant un bébé dans ses bras. Puis, son regard se tourne vers Nicole.)

Voix Off : Peut-être qu’un jour, cette femme me tiendrait dans ses bras.

(Kyle regarde dans la pièce d’à côté et aperçoit un bureau, sur un ordinateur. Il s’en approche alors.)

Voix Off : Les images faisaient exploser mon esprit et le remplissaient de formules mathématiques compliquées.

Nicole : Est-ce que tu as envie de jouer un peu avec ça ? Assied-toi.

(Nicole assoit Kyle à l’ordinateur et débloque le mode veille.)

Nicole : Il y a des tas d’enfants qui s’amusent avec ces jeux-là.

(Quelque chose charge sur l’écran. Il s’agit d’un jeu pour enfants « Click me and learn.com » (« Clique sur moi et apprend.com »).)

Nicole : Ce truc-là, ça s’appelle une souris. Quand tu la déplaces, tu vois, il y a la flèche qui…

(Kyle pose sa main sur la souris et la fait bouger puis clique sur l’oiseau.)

Oiseau : Salut ! Je suis un oiseau. Je peux voler très haut dans le ciel. Touche le ciel, et regarde-moi voler.

(Le téléphone sonne.)

Nicole : Allô ?

Stephen : Ça y est, tu as pu le ramener ?

Nicole : Oui, tout va très bien. Il vient de se mettre à l’ordinateur.

Stephen : Tu n’as pas besoin de moi ? C’est peut-être dur à gérer.

Nicole : Non, je t’assure. Je m’en sors très bien toute seule.

(Lori arrive dans le salon en serviette.)

Lori : T’es pas un petit peu trop âgé pour jouer à ça, Josh ?

(Kyle la regarde. Lori commence à retirer sa serviette, mais elle aperçoit Kyle à l’ordinateur. Elle crie et part en courant.)

Voix Off : Quand je l’ai vu, j’ai réalisé qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas du tout. Les humains grandissent avec le temps, ils ne rapetissent pas. Ça m’inquiétait. Est-ce qu’un jour, j’avais été petit ?

(Lori entre dans la cuisine où Nicole est au téléphone avec Stephen.)

Lori : Pourquoi tu m’as pas dit qu’il était déjà là ! T’es contente, il m’a vu à poil.

Stephen : Qu’est-ce qu’elle dit ? Il l’a vu à… ?

Nicole : Stephen, je te promets que tout va bien. J’ai un autre appel. Il faut que je te laisse.

(Stephen raccroche, énervé, et se lève de son siège. La télévision est allumée.)

Journaliste : … Où une adolescente a été retrouvée sur la côte ce matin. Il semblerait qu’elle n’est pas le moindre souvenir de ce qui lui est arrive et de la façon dont…

(Kyle est à l’ordinateur. Lori fait ses devoirs, allongée sur le canapé à côté de l’ordinateur.)

Ordinateur : Fractions. Fractions. Tout est fait. Et bien fait. Miam miam.

(Nicole, au téléphone, arrive dans le salon.)

Nicole : Beaucoup de sang ? Ok, c’est bon, j’arrive.

(Nicole raccroche et le pose sur le bureau où Kyle joue.)

Nicole : Lori. J’ai une urgence. Il faut que j’y aille. Je veux que tu surveilles Kyle.

Lori : Bah voyons !

Nicole : Je ne plaisante pas. Surveille-le. J’en ai pas pour longtemps.

(Tandis que Nicole s’en va, le téléphone sonne. Lori répond.)

Lori : Allô ? Salut Hilary. Non, Declan a toujours pas appelé. Mais il s’est tapé Jessica, il a dû ramasser une saloperie.

(Kyle arrête de jouer et écoute la conversation de Lori.)

Lori : J’ai flippé, là dessus, quand Mike Suby a mis la main de mon pantalon.

(Lori regarde Kyle qui la regarde et elle se retourne.)

Lori : Parce que je focalisais complètement sur les verrues qu’il avait sur les doigts… Oh, ça doit être lui. Si je te reprends pas, tu sais pourquoi.

(Lori appuie sur un bouton.)

Lori : Allô ? Oh, salut Declan.

(Lori soulève ses jambes et s’en va.)

Lori : Non, j’étais pas au téléphone. Alors, tu vas bien ? Ouais, je sais, c’est vrai.

(Kyle recommence à jouer. Il s’arrête lorsqu’il entend à distance quelqu’un jouer le Canon de Pachelbel en ré majeur au piano.)

Voix Off : C’était le son le plus merveilleux qui soit.

(Le Canon continue. Kyle est à l’extérieur de la maison, marchant vers la musique, qui l’amène à la maison d’un voisin.)

Voix Off : Il était fait pour une part de mathématiques et pour une autre, d’allégresse.

(Kyle entre dans la maison, et marche lentement vers le piano où une jeune fille joue.)

Voix Off : Mais quoi qu’il en soit, j’avais la certitude que c’était un cadeau fait au monde, destiné à submerger celui qui l’entendait d’un flot d’émotions.

(La fille continue à jouer, car elle ne sait pas que Kyle est là. Sa mère rentre à la maison, sans même faire attention à la musique que sa fille joue.)

Mère : Ça y est Amanda, je suis rentrée.

Voix Off : Ce qui m’a frappé, ensuite, c’est qu’on était pas tous capable d’apprécier ce miracle. Je me sentais triste en pensant à ceux qui ne pouvaient pas ressentir ces sonorités.

(Amanda continue à jouer, puis Kyle se met à pleurer. Amanda l’entend, se retourne. Kyle prend peur, il marche en arrière et tombe. Il se relève et s’enfuit en courant. Amanda le regarde étonnée.)


[Dans la résidence des Trager. Kyle se cache dans la baignoire dans une position de fœtus.]

Voix Off : Je sentais un battement dans ma poitrine. Mon visage était comme en feu, et ce que je voulais plus que tout, c’était disparaître.

(Josh rentre de l’école. Il entre dans la salle de bain et jette sa veste par terre. Il descend son pantalon et s’assoit sur la cuvette des toilettes. Il sort un magazine de son sac. Kyle passe sa tête de derrière le rideau de douche. Josh continue à lire Playpen, et voit alors la tête de Kyle. Il se met à crier et tente de se rhabiller tout en courant. Il trébuche et tombe. Son magazine passe par-dessus la rambarde et atterrit dans les escaliers. Nicole arrive et attrape le magazine.)

Josh : Au secours, maman. Il y a un cinglé dans la baignoire !

(Josh regarde le magazine et panique tandis que Nicole le regarde. Il remet rapidement son pantalon.)

Nicole : Tout va bien, Josh. Tu n’as rien à craindre.

(Kyle sort de la salle de bain.)
Nicole : Je te présente Kyle. C’est le garçon spécial dont on a parlé.

Josh : Si il est aussi spécial que ça, pourquoi t’as décidé de le planquer dans la baignoire ? (A Kyle) Ravi de te connaître… Pervers.

Nicole : Je te signale que si je laisse passer ce genre de réflexions, c’est parce que j’ai un petit service à te demander. J’aimerais que Kyle dorme dans ta chambre pour une semaine.

Josh : T’es sérieuse ? C’est le genre de mecs qui doit pisser au lit à tous les coups.

Nicole : Oui, tu me dois bien ça. (Lui montrant le magazine.)

Josh : Ça marche. Mais je te conseille quand même de mettre une alèse.

Nicole : Tu sais où est Lori ? Elle devait le surveiller, en principe.

Josh : Un prof l’a appelé au sujet de ces résultats. Monsieur Peumieufaire.

(Josh rentre dans sa chambre.)

Voix Off : Je commençais à réaliser que ma présence dressait ces gens les uns contre les autres.

(Nicole ouvre la porte de la chambre de Lori. Lori est allongée sur le ventre sur son lit.)

Nicole : Il faut qu’on discute toutes les deux.

Lori : Pourquoi ? Il y a un problème avec Kyle ?

Nicole : Oh, tu veux dire à part le fait qu’il est allé dehors tout seul ?

(On voit les chaussures de Kyle couvertes de terre.)

Nicole : Ta petite soirée chez Declan, tu peux oublier.


[Plus tard dans la nuit. Nicole amène Kyle à l’atelier pour qu’il rencontre Stephen. Nicole passe ses bras autour de Stephen et l’embrasse sur la joue.]

Stephen : Ça va, chérie ? Qu’est-ce qu’elle a Lori ? Elle a l’air d’être vraiment contrariée.

Nicole : C’est rien. Elle a quelques difficultés à comprendre ce que responsabilité veut dire.

Stephen : Est-ce que c’est lui, le…

Nicole : Kyle, je te présente mon mari, Stephen. Et lui, c’est Kyle.

Stephen : Salut, Kyle.

(Stephen tend sa main pour que Kyle la serre. Kyle la regarde et sourit.)

Stephen : C’est vraiment un plaisir de pouvoir faire ta connaissance.

(Kyle ne fait rien et continue à le regarder.)

Stephen : Est-ce que tu crois qu’il a compris ?

Nicole : Je ne crois pas, non.

Stephen : Au moins, il a pas l’air dangereux.

(Kyle tente de toucher un fer à souder, qui fume.)

Stephen : Non. Attention, attention ! Il faut faire attention. C’est chaud. C’est chaud. Ouille, aïe. Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe.

(Stephen essaie de lui dire de ne pas toucher, que c’est chaud et qu’il pourrait se brûler, avec des gestes.)

Voix Off : De toute évidence, cette personne était très douée pour la communication. Je comprenais tout ce qu’il voulait me dire. Et, je me demandais pourquoi les autres étaient aussi peu efficaces.


[De retour à la maison, quelqu’un frappe à la porte. Nicole va ouvrir et laisse entrer ses voisins, Mme Bloom et sa fille Amanda.]

Mme Bloom : Vous savez que ce quartier n’est pas situé dans une zone d’éducation prioritaire. Oh, désolée, bonjour.

Nicole : De quoi voulez-vous parler ?

Mme Bloom : Je veux parler d’un de vos jeunes protégés qui aient entré par effraction chez moi…

Amanda : Ce n’était pas entré par effraction…

Mme Bloom : (Coupant Amanda) … entré par effraction chez moi dans le courant de l’après-midi et qui a tenté de s’approcher d’Amanda alors qu’elle était seule. Allez savoir ce qui ce serait passé si je n’étais pas rentrée à temps.

Nicole : Croyez-moi, j’en suis désolée, Carol. C’est Lori qui devait surveiller Kyle, cette après-midi.

Mme Bloom : Que ce soit clair, Nicole. Je préfèrerais ne pas avoir à prévenir la police.

(Kyle regarde Amanda qui le regarde également. Ils se sourient. Mme Bloom s’en rend compte et commence à sortir de la maison.)

Mme Bloom : On y va, Amanda.

Amanda : A un de ces jours.


[Au dîner. Kyle et la famille (excepté Nicole qui n’est pas encore rentrée) mangent.]

Lori : C’est pas juste, papa. J’étais dans la pièce à côté tout le temps. C’est pas comme si je l’avais laissé avec Michael Jackson.

Voix Off : Il y a au moins 800 000 mots dans cette langue. Mais pourtant, les yeux parlent un langage plus précis. Ils se ferment un peu.

Josh : On fait pas un élevage de cinglés, j’espère !

Stephen : Josh.

(Kyle regarde les différentes expressions des membres de la famille, et en particulier les yeux.)

Voix Off : Ils se froncent, les yeux s’ouvrent grands, les paupières se ferment. Il y a même une fermeture asymétrique que je n’ai pas encore réussi à déchiffrer.

Lori : Tu crois pas que rejouer miracle en Alabama, c’est assez risqué ?

Stephen : Soyez gentils. On a pas dit qu’on ferait tout pour faciliter la tâche à votre mère pendant quelques jours ?

Voix Off : Je commençais à souffrir de la soif. Mais j’avais des capacités d’expression très limitées. Donc, je me suis raccroché à des phrases entendues au centre de détention.

(Nicole entre avec un plat de nourriture.)

Kyle : Oh, dis donc ! On crève de soif dans cette taule.

(Tout le monde le regarde surprise, les yeux grands ouverts.)

Kyle : Ça craint un max. Vous avez tous pris des calmants ou quoi ? Arrose-moi !

(Kyle sourit et lève son verre pour qu’on le serve. Tout le monde le regarde et Josh lui serre à boire.)

Josh : Super, on croirait l’indien qui joue dans Vole au-dessus d’un nid de coco !

Lori : Mais, vous croyez qu’il a appris à parler en une journée ?

Stephen : Non, non. C’est impossible. (Il regarde Nicole.) N’est-ce pas, chérie ?

Nicole : Tu comprends ce que je dis, ou pas, Kyle ? Vas-y, parle. Refais-le.

Josh : Maman, on dirait que tu parles à un chien ! Vas-y, refais-le, allez ! Tu vas voir ça. Kyle, allez, parle !

Kyle : J’ai flippé là-dessus quand Mike Suby a mis la main dans mon pantalon. Parce que je focalisais complètement sur les verrues qu’il avait sur les doigts.

(La famille lui sourit. Il se retourne tous vers Lori, qui est très embarrassée.)

Josh : Oh, oh !

Nicole : C’est incroyable ! Les autistes ont souvent tendance à reproduire, mais Kyle est loin d’être replié sur lui-même. Et son comportement n’est pas obsessionnel.

Stephen : Donc, est-ce que tu crois qu’il comprend ce qu’on dit ?

Nicole : Je ne sais pas. J’avoue que je n’ai jamais eu affaire à un cas pareil auparavant.

Josh : Mike Suby, ah ! Elle est bien bonne !


[Nicole et Stephen sont dans la cuisine. Nicole se fait un thé. ]
Nicole : J’ai hâte de lui faire passez des tests. 

Stephen : Pourquoi la police n’a-t-elle rien trouvé ? 

Nicole : Je dois dire qu’il est surprenant.

Stephen : Mais enfin, ce gamin doit quand même manquer à quelqu’un.

Nicole : Jusque là, personne n’a lancé d’avis de recherche.

(Stephen et Nicole marche dans le jardin avec leur thé.)

Stephen : Je trouve que toute cette histoire est très étrange.

Nicole : Oh, plus que tu le crois. Il n’a pas de nombril. Oui, pas de nombril. Je l’ai vu de mes yeux. J’ai vu que son ventre est complètement lisse.

Stephen : Comment c’est possible ?

Nicole : C’est un cas extraordinaire.

Stephen : Nicole, on avait dit pour quelques jours.

Nicole : Je ne veux pas qu’il reparte vivre dans ce centre.

Stephen : Je trouve que tu t’investis trop sur ce cas. Il ne peut pas indéfiniment rester ici.

Nicole : Oui, c’est vrai. Les services sociaux ont promis de lui trouver une solution appropriée pour lundi.

Stephen : Pour lundi ?

Nicole : Bah, oui.

 

[Le lendemain matin : Nicole, Kyle et Josh marche vers la voiture. Une autre voiture rouge se trouve là avec un homme étrange à l’intérieur qui regarde Kyle. Kyle s’arrête de marcher et le regarde à son tour. L’homme s’en va.]

Nicole : Vous venez les garçons. On a du travail.

(Josh amène Kyle à la voiture. Plus tard, ils sont dans une pièce avec une table. Kyle remplit des tests très rapidement. Il finit et les donne à Josh, qui est assis en face de lui. Josh vérifie ses réponses.)

Josh : Whoa ! Vas-y molo, Rainman. J’ai encore pas vérifié celui d’avant.

Nicole : Tu plaisantes ? Ces tests prennent en général au moins une heure. Combien de temps il a mis, cinq minutes ?

Josh : Ouais ! Et il n’a pas fait une faute ! D’où il sort ce gars-là, sans blague ? Trop bizarre, ce mec.

(Nicole prend le téléphone et appelle quelqu’un.)

Nicole : Allô, le docteur Fields s'il vous plaît.


[Kyle passe une IRM.]

Nicole : Essaie de ne pas bouger, Kyle.

(Les résultats arrivent dans la pièce d’à côté, ou se trouve Josh. Deux docteurs sont également avec lui.)

Docteur 1 : Oh non, c’est pas vrai. Quand est-ce que t’as réglé la machine pour la dernière fois ? Je parie que…

Docteur 2 : Mais, elle marche ! J’ai fait déjà deux examens ce matin.

Docteur 1 : T’es aveugle ? Regarde, c’est merdique !

Josh : Qu’est-ce qu’il y a ?

Docteur 1 : La machine est fatiguée. Tu vois sur cet écran, la zone rouge ? En principe, ça représente les parties actives du cerveau.

Josh : Oui, et alors ?

Docteur 1 : Toi et moi, on utilise 7% de notre cerveau. D’accord ? Dans tous les cas. Einstein, lui, utilisait 9% de son cerveau. Rupert en utilise 2%.

Josh : Donc, ça veut dire que c’est un super génie ?

Docteur 1 : Non, qu’il y a un problème technique. Vous serez obligé de revenir.

Josh : Mais, si la machine marche bien ?

Docteur 1 : Oh, dans ce cas… On pourrait émettre l’hypothèse que, avec une telle activité neurologique, il aurait sûrement une forte tendance à avoir des attaques cérébrales, des crises cardiaques, des tumeurs…

Docteur 2 : Des tumeurs ou…

Docteur 1 : Ouais.


[De retour à la résidence des Trager, dans la chambre de Josh. Kyle est au lit. Nicole arrive.]

Nicole : Tu as eu une journée bien remplie, hein ? Bonne nuit, Kyle. Fais de beaux rêves.

(Kyle sourit à Nicole. Nicole se lève et part, éteignant la lumière. Josh est à l’ordinateur, faisant des recherches sur le mot « seizure ».)

Josh : Attaque cérébrale.

(Ça l’amène à des résultats.)

Josh : Irréversible. Les lésions sont définitives. Coma et mort.

(Il rentre dans sa chambre et va se mettre au lit.)

Josh : Et, Kyle ? J’espère que tu vas pas péter les plombs ! Je veux dire que si tu commences à te sentir bizarre, si tu commences à baver, surtout le fais pas ici ! Vas plutôt voir ma mère. Charlotte me manque.

(Kyle se redresse.)

Josh : C’est une fille de mon magazine. Playpen. Ma mère l’a caché.

Kyle : Où ?

Josh : J’en sais rien, mon vieux. J’en ai aucune idée.

(Kyle se rallonge dans son lit et fait les mêmes mouvements que Josh. Plus tard, il est au rez-de-chaussée et joue à ouvrir et fermer le frigo. Lori descend les escaliers. Kyle la voit et la suit à l’extérieur. Kyle marche sur la route. Une voiture manqué de l’écraser. Kyle la regarde et continue à suivre Lori à la fête de Declan.)

 

[A la fête de Declan.]

Hillary : Tiens Lori, je crois que ça t’aidera.

Lori : Ça m’aidera à quoi ?

Hillary : Bois d’abord et ensuite, je te le dirai. (Hillary aperçoit Kyle) Ouh !

(Kyle voit des personnes danser, boire, parler et s’embrasser. Tout ce qui est habituel pour une fête.)

Voix Off : Les mouvements spasmodiques devaient faire partir d’un rituel. La chaleur me faisait transpirer et j’avais très soif.

Lori : Qu’est-ce que tu regardes ?

Hillary : Je viens de voir un mec trop craquant.

Lori : Bon alors, qu’est-ce que tu voulais me dire ?

Hillary : Hein ? Euh, j’espère que tu croyais pas que t’allais sortir avec Declan ce soir.

Lori : Moi, de toute façon, je ne préfère rien savoir.

Hillary : Ouais, bah alors, ne va pas de ce côté.

(Hillary pointe son doigt dans une direction et Lori y va. Declan arrose Kyle, qui est sur ses genoux, avec de la bière. Une fille l’embrasse. Lori se retourne et boit une gorgée de bière. Kyle se relève, couvert de bière. Lori et Hillary boivent. Kyle est par terre vomissant.)

Voix Off : Au centre de détention, les autre prisonniers parlaient d’un lieu étrange : l’enfer. Je venais enfin de réaliser que c’était là que je me trouvais.

(People regarde Kyle et se moque. La pièce tourne autour de Kyle. Tout à coup, les gens entendent un sirène et commence à s’enfuir.)

Voix Off : L’intrusion d’un ennemi inconnu avait semé le désordre dans le groupe.

(Les gens courent dans tous les sens. Un policier entre avec une lampe de poche, disant à tout le monde de sortir d’ici. La pièce est alors vide autour de Kyle. Il regarde à travers la vitre et voit que le policier a attrapé Lori. Il se relève.)

Lori : Lâchez-moi ! J’ai rien fait, moi !

Policier : Oui, va dire ça au juge.

(Le policier traîne Lori. Kyle traverse la vitre en la brisant. En entendant le bruit, tous les gens cessent de courir. Le policier laisse Lori partir pour faire face à Kyle.)

Enfant : Waouh, super ! T’as vu ça ? 

(Lori en profite pour s’en aller, mais elle se rend compte qu’elle est trop saoule.)

Policier : Toi, reste là.

(Kyle s’approche de lui pendant que les gens crient au policier de la lâcher. Kyle a l’air en colère.)

Policier : Allez, va-t-en. T’es défoncé.

Voix Off : Je me souvenais comment le serpent avait essayé de me faire peur.

(Kyle commence à siffler. Les gens rient. Le policier laisse partir Lori, et Kyle lui sourit. Le policier prend ses menottes. Après une petite série de mouvements, Kyle arrive à prendre les menottes. Le policier sort sa matraque et essaie de frapper Kyle. Les réflexes de Kyle sont excellents et il réussit à prendre la matraque également. Il la met devant la tête du policier. Il la lâche.)

Voix Off : J’espérais que cette créature se montrerait aussi censée que le serpent.

(Le policier va pour prendre son revolver, mais il s’arrête quand il voit que tout le monde regarde ses moindres gestes. Les gens applaudissent alors que le policier s’en va. Kyle porte Lori dans ses bras et la ramène à la maison.)


[De retour à la maison, Kyle entre dans la chambre de Nicole et Stephen. Nicole se réveille et voit Kyle dans un sale état, avec du sang sur le visage.]

Kyle : J’ai… dans la peau… des déchirures.

Nicole : Oh non, comment tu t’es fait ça, Kyle ?

(Nicole sort du lit et prend Kyle qu’elle amène à la cuisine.)

Josh : Je ne sais pas, maman. Il n’y a pas de sang sur les portes et aucune vitre brisée.

Nicole : C’est bon, mon grand. On verra ça demain matin.

Voix Off : En regardant ces images, je me demandais si j’avais été un jour enfant.

(Nicole embrasse Josh puis retourne vers Kyle.)

Kyle : Qu’est-ce que… je suis ?

Nicole : Tu sais, Kyle, c’est assez difficile de répondre à cette question. Je peux te dire que tu es un garçon. Et que les garçons appartiennent à l’espèce humaine.

(Nicole tente de lui expliquer ce qu’est un humain. Mais Kyle se rend compte qu’elle ne sait pas vraiment et ça le rend triste.)

Voix Off : Même après des années de recherches historiques, plus les humains essayaient de se définir, plus ils sombraient dans la confusion.

Nicole : … C’est la théorie de l’évolution, l’idée.

Kyle : Tu… sais pas.


[Au Jojo’s Juice Bar : Hillary apporte à Lori sa boisson. Lori est assise à l’extérieur sur un banc avec des lunettes de soleil.]

Hillary : Tiens, bois ça. Pour la gueule de bois, c’est excellent.

Lori : Pas question. Si je bois une gorgée de plus, ce trottoir deviendra un vomitorium.

Hillary : Oh, essaie de penser à autre chose. Comme, disons à ton sauveur, le chevalier sans armure ?

Lori : Quoi ?

Hillary : Te fatigue pas Lori. Le garçon qui est venu à ton secours, la nuit dernière ? Le garçon qui nous a fait les coups de Jackie Chan au sommet de sa forme ? Celui qui t’a porté chez toi, dans ses bras, tu vois pas ce que je veux dire ?!

Lori : Oh, bien sur que oui. Kyle. J’ai cru que j’avais rêvé cet épisode.

Hillary : Alors ? Est-ce qu’il a un numéro de téléphone ?

Lori : Oui, le mien. Je t’ai parlé de ce débile qui habite à la maison !

(Hillary semble dégoûtée.)


[Nicole est dans le jardin arrosant les plantes. Kyle arrive et passé ses bras autour d’elle comme Stephen fait.]

Nicole : Ça va, chéri ?

(Nicole, pendant que c’est Stephen, touché ses mains jusqu’à ce que Kyle commence à lui embrasser le cou.)

Voix Off : Apparemment, les façons de se saluer ne sont pas toutes convenables.

Nicole : Oh, Kyle ! Tu m’as fait peur.

Kyle : Peur ? Qu’est-ce que c’est ?

Nicole : Avoir peur, c’est quand tu es effrayé. Enfin, c’est comme si je… Ah !

Kyle : J’ai eu… peur.

Nicole : Mais, de quoi est-ce que tu as eu peur ?

(Des images du passé reviennent dans la mémoire de Kyle. Le serpent, Skeeter, le poing, Amanda au piano, le fer à souder dans l’atelier de Stephen, l’homme dans la voiture rouge, la voiture qui a manqué de le renverser, l’IRM, la fête, les gens se moquant de lui, le policier.)

Kyle : J’ai eu peur de tout.

Nicole : Je ne sais pas quoi dire. Kyle, c’est vrai que j’imagine assez mal ce que ça doit faire de se réveiller dans ce monde où tout doit te sembler effrayant. Mais tout va s’arranger. Je te le promets.

Kyle : Aide-moi, maman.

(Nicole est touchée et prend Kyle dans ses bras.)

Nicole : Je prendrai soin de toi, ne crains rien. Je te le promets.


[Nicole va à l’atelier de Stephen.]

Stephen : Ah, c’est toi ! Le disque dur de leur ordinateur a planté. Si j’avais su, j’aurais pas promis de m’en occuper. La tête de Tim a du l’effrayer.

Nicole : Oh, je sais que tu vas réussir. Tu t’en sors toujours. Stephen ?

Stephen : Oui ?

Nicole : J’y arriverai pas. A renvoyer Kyle. J’y arriverai pas.

Stephen : Nicole.

Nicole : Je le trouve encore trop fragile.

Stephen : On en a déjà parlé. Et on était d’accord.

Nicole : Oui, mais il est tellement vulnérable. Et même dans les meilleures institutions, on ne lui donnera pas les soins personnalisés et l’attention qu’il lui faut.

Stephen : Tu vas laisser tomber tes autres patients ? Tu te laisses déjà bouffer par ton travail. Et maintenant, tu veux suivre tes patients à domicile ?

Nicole : Non. Seulement celui-là. Chez lui, il y a vraiment quelque chose de remarquable.

Stephen : J’ai de l’affection pour ce garçon. C’est vrai, je te jure. Mais on a déjà assez à faire avec nos propres enfants, avec notre propre famille.

Nicole : Il restera seulement le temps de savoir qui il est, le temps qu’on sache d’où il vient.

Stephen : Mais, on peut ne jamais le savoir.

Nicole : C’est beaucoup demandé, je sais.

Stephen : Ouais. Un peu trop.

(Stephen retourne à son travail et Nicole commence à quitter la pièce.)

Stephen : Va voir Lou Daniels. Les services sociaux arriveront peut-être à le caser.


[De retour au centre de détention.]

Lou : Je ne retrouve plus son dossier. Mai, je n’ai pas de solution pour lui, je suis désolé.

Nicole : C’est dommage. Merci beaucoup, Lou.


[A l’extérieur, le man de la voiture rouge regarde Nicole à l’aide de son rétroviseur alors qu’elle sort du centre. Il regarde ensuite le dossier de Kyle, dont Lou parlait, et on peut y voir toutes les informations de Kyle ainsi que sa photo.]

 

[Kyle regarde ce que fait Stephen dans l’atelier.]

Stephen : Ça suffit, maintenant. Tue s cache où ?

(Kyle prend un rouleau de fil de fer, qu’il fait tomber sur le sol. Il s’abaisse pour le ramasser et voit un piège à souris. Il s’avance pour le toucher mais Stephen l’aperçoit.)

Stephen : Non, ne touche pas à ça. Ça sert à tuer les rats.

Kyle : Les rats… sont tes ennemis ?

Stephen : Non, mais si on les laisse s’installer, on peut plus vivre en paix.

(Kyle ne comprend pas de quoi il parle.)

Stephen : Non, Kyle. C’est hors de question qu’on ait des rats chez nous.

Kyle : Alors, tu les tues pour ça ?

Stephen : Oui… Je crois que oui.

(Stephen appuie sur des boutons et on voit une photo.)

Stephen : Ah, ça y est ! Ah, enfin.

(Stephen essaie de prendre sa tasse mais la renverse sur l’ordinateur. Le clavier explose et l’écran laisse place à une série de codes.)

Stephen : Oh, merde !

(Stephen part à la recherche de quelque chose et Kyle s’approche de l’écran qu’il observe attentivement.)

Voix Off : Alors que la communication verbale était hasardeuse et contradictoire, ce langage là était un code logique basé sur les mathématiques et il avait beaucoup de…

(L’écran s’éteint.)

Stephen : Oh, non, Seigneur !

(Stephen nettoie le clavier et le bordel. Kyle va vers l’autre ordinateur et commence à taper. Stephen le regarde et va voir ce qu’il fait. Après un petit moment, quelque chose apparaît à l’écran. Il s’agit de la photo.)

Stephen : Bravo, c’est génial. Ah, tu l’as retrouvé ! Comment tu as… ?


[Josh va dans sa chambre. Celle-ci est complètement rangée. Sur son lit se trouve le magazine Playpen, qu’avait caché Nicole. Kyle est dans la cour extérieur, son pied sur un ballon de basket. Josh va lui parler.)

Josh : C’est toi qui l’as trouvé ?

(Kyle sourit.)
Josh : Pourquoi t’as fait ça ?

Kyle : T’as dit qu’elle te… manquait.

Josh : Vas-y, essaie de lancer. (Kyle ne semble pas comprendre.) Essaie de mettre un panier ! Bon, je vais te montrer, ok ?

(Josh met le magazine dans sa poche et prend le ballon sous le pied de Kyle. Il tire et manque son tir. Stephen entre dans la cour et les voit, il s’en va alors, souriant.)

Josh : Vas-y, à toi.

(Kyle tire et marque.)

Josh : Génial ! (Josh prend la balle et marque, cette fois-ci.)

Kyle : Génial ! (Kyle prend la balle et rate son coup.)


[La famille prend son dîner. Kyle n’est pas encore arrivé.]

Nicole : Ok, Kyle ne va pas tarder à descendre. Et, j’ai un service à vous demander à tous les trois. Je préfère qu’avant de me tomber dessus, vous preniez le temps de réfléchir pour répondre.

(La famille arrête et regarde Nicole.)

Nicole : J’ai pensé que… Enfin, disons que j’espérais que vous ne verriez pas d’inconvénient à ce que Kyle reste un peu plus longtemps avec nous.

(Josh, Lori et Stephen se regardent, sans rien dire. Kyle entre dans la pièce et s’assoit à table. Josh prend le verre de Kyle et le remplit. Lori lui sert à manger, et Stephen également. Comme si la famille avait accepté Kyle. Cette scène se termine avec toute la famille mangeant ensemble.)


FIN. 

Ecrit par floflo1972

THE FOREST

[The Story begins ... morning light streams down from the tops of trees in a forest to a patch of ground on the forest floor, where an unclothed Boy is laying on his side.]

VOICEOVER
My birth was unconventional at best.  My first memory was waking up in the forest.  Like a newborn baby, I had no idea who I was or what was happening.  My eyes weren't sure what they were seeing.
 
[The Boy blinks open his eyes and sits up, and he looks wonderingly at the world around him.  Above his head, sunlight sparkles in the canopy of trees and the waking birds are singing in the woods.]
 
Every sight, sound and feeling was unfamiliar.

[Gazing downward at his own hand, he turns it over as if he has never seen it before.  His hand, like the rest of his body, shines with a strange, glossy substance that covers his skin.]

[The Boy hears a strange noise.  He turns his head and sees a coiled rattlesnake that is poised to strike him.  He darts his hand out and grabs the snake at the neck just as it strikes.  He stares at the snake until he has subdued it, and then gently releases it to escape through the groundcover.]

Every species is born with instincts that ultimately create a balance with nature. 

[The Boy begins walking through the forest.] 

Every species except the one I was born into.   [Over the treetops we see a large urban city on the horizon.]

[Opening score]

VOICEOVER
I came across a beast with two voices.  I was thankful to have found a companion.

[The beast is a tent in the forest.  The "voices" are the sounds of a teenaged boy and girl who are inside kissing each other.  The Boy sticks his head into an opening in the tent, but instead of finding a companion, he only frightens them and they begin to scream.]

[The Boy has wandered onto a busy street in the city.  He is not afraid, but only filled with wonder, even as he looks at his hand held up against the sky.  In every direction, there are sights and noises that he has never seen or heard before.  People are staring and pointing at him since he is not wearing any clothes.  The police show up to find out what is going on with him.]

POLICEMAN
Party's over, kid.
What's your name? [He throws a blanket around the Boy's shoulders]
Who...are...you?

[When he doesn't answer, the policeman grabs the Boy.  He harshly spins him around and handcuffs him behind his back.]


JUEVENILE HOLDING FACILITY, WASHINGTON STATE
Early Morning

VOICEOVER
Soon I was taken to a new place with fences and sad faces.

[Standing in a shower stall, water cascading down on his head startles the Boy.  He is clothed, and a uniformed man leads him to a toilet stall where he has no idea what he is supposed to do.  At this facility, the Boy is photographed and ID'd as "John Doe."  ]


THE TRAGER HOUSE ♫1

NICOLE [climbing stairs]
Lori?
Lori?
Are you getting up?

LORI [rolls over and wakes up]
[whispers]  Declan...

[Lori and Declan jump out of her bed]

NICOLE
Like sometime this year?
Let's all have breakfast together for a change.  I'm making pancakes.  I think you've slept long enough.

[Nicole begins to walk into Lori's bedroom where Lori and Declan are trying to put on (each other's) clothes as fast as they can, but she stops when she hears the phone ring.  They are extremely relieved that they didn't just get caught together in her room.]

DECLAN
We, uh...we didn't get to finish what we started.

LORI
You get out of here.

DECLAN [climbing out Lori's bedroom window]
[smiles]  Later Trager.

[Lori throws Declan's shoes out of her window]

NICOLE [on phone]
Lou, you're not disturbing me.  What's going on?

LOU [at the Shelter, walking with Kyle by his side]
I got someone here I know you're gonna wanna meet.  The kid showed up here this morning and he's right up your alley.

NICOLE
In other words, no one else wants to treat him?

LOU
No, no, it's not like that. Nobody knows where he came from exactly.  But he seems ...sharp...and he's... look - you've gotta see him for yourself.

NICOLE
I'll stop by at 10:00 tomorrow.

LOU
Um, this afternoon okay?

NICOLE
[pauses]  I'm on my way.


THE TRAGER HOUSE
Kitchen

[Josh, Lori and Stephen Trager are all in the kitchen to have breakfast]

JOSH [to Lori]
Ah, it's alive!

LORI
Bite me.

JOSH
No thanks.  That's Declan's job.

LORI
Shut-up, dweeb.

STEPHEN
Declan?  What happened to Mike Suby?

JOSH
Old news.  Declan's her new flavor of the month - or the week, in Miss Skanky's case.

STEPHEN
Knock it off.  So, who's this Declan guy?

LORI
He's just a friend.
He's having a party this week, can I take the car?

STEPHEN
We'll see.

NICOLE [walking into kitchen]
Sorry guys, I have to go out for a bit.

STEPHEN
Go out?

NICOLE
Lou Daniels just called.

STEPHEN
Nicole, it's Sunday.

NICOLE
I know, but it's urgent and it sounds like a really special case.

JOSH
They always do.

NICOLE [kisses Stephen]
Save some pancakes for me, okay?


CHILDREN'S SHELTER
Cafeteria

[The Boy is standing in the cafeteria holding a tray of food.  Since he doesn't know what he's supposed to be doing, he looks around for a place to sit like all of the other children he sees.  He finally chooses a table with two other boys, but as soon as he sits down, they get up and leave him there all alone.]

TEENAGE BOY [leaving table]
Yeah, let's roll man.

VOICEOVER
For some reason, the more people I saw, the more alone I felt.

SKEETER [tapping his empty cup; the Boy is watching every move he makes]
Yo, let's get some juice down here.
S'up?  Everyone taking stupid pills around here?
Juice me!

[Someone fills Skeeter's cup with juice.  As he begins to eat a muffin off of his tray, the Boy is carefully observing him.] 

VOICEOVER
Most of our time is spent trying to lessen the pains of life.  I was about to learn how to quash hunger.

[Copying Skeeter, the Boy picks up the muffin on his own tray and begins to eat it.  He sticks his fingers into his mouth as if this eating is a wonderful discovery.]

SKEETER [to the Boy]
See somethin' you like, punk?
You gonna see my fist if you don't quit eyeballin' me.

TEENAGE BOY
Go kick his ass, man.

[The Boy continues to stare, but this is confrontational to Skeeter and he gets up to go over and deal with the newcomer.]

LOU [intervenes with a hand on Skeeter's shoulder]
Be cool, Skeeter.  He can't understand a word you say.  He ain't dissin' you, man.

SKEETER
Al'right - but he keeps staring at me, I'm gonna have to kick his sorry ass.

VOICEOVER
I had no reason to fear this person.  But he reminded me of the snake in the woods just before it struck.

[The Boy continues to eat his lunch ... with crumbs all over his mouth]

An Outside Common Area

[The Boy is staring up at the sky through the links in a fence over his head.  When someone accidentally hits him in the chest with a basketball, he turns around to see Skeeter walking toward him.  The Boy gives Skeeter a friendly smile.]

VOICEOVER
I was glad to see a familiar face, but a pressure below my waist was bothering me.

SKEETER [to the Boy]
Come on, show me what you got.
Come on, put your hands up, put em' up!
You ain't tough, new kid.
Come on, put em' up.  Come on! [glares and puts up his fists daring the Boy to fight]

[The Boy tries to make his hands into fists like Skeeter]

VOICEOVER
I wanted to learn his game, but the pain in my belly was getting more intense. [grimaces]

[At that moment, Skeeter punches the Boy in the face, giving him a bloody nose and putting him on his rear end.]

LOU  [running up and pushing away Skeeter]
Hey!

VOICEOVER
I barely noticed the discomfort on my face because inside me, something had flipped, and I began to feel...wonderful.

[Sitting, legs sprawled open on the cement ground, the Boy pees in his pants]

LOU
Great job, guys.  No rec privileges for a week.
Now get outta here.
Now!  Everybody out!

[The Boy is left sitting alone]

Arts and Crafts Room
Afternoon

LOU [meeting with Nicole]
Hey Nicole.  Thanks for coming by to see him.

[While they are talking, the Boy is busy with crayons, creating a picture by rapidly punching the tips of the crayons on a piece of paper.]

NICOLE
Does "him" have a name?

LOU
Well, the paperwork says John Doe for the time being.

NICOLE
John Doe.  What's a handsome boy like that doing with a dead man's name?

LOU
You know, he kind of reminds me of my brother Kyle.  He got all the looks in the family.

NICOLE [laughs]
That's perfect.  Kyle.

[The Boy looks at her as if in response to hearing his name called]

LOU [exchange glances]
Yeah...he can't speak a word, but damned if he doesn't know what you're sayin'.
I'll be outside if you need me.

NICOLE
Okay. [she walks over to watch Kyle creating his picture]

VOICEOVER
I wanted to show her where I'd come from and what I'd seen.

[Kyle holds up his picture for Nicole to see.  It is a photograph-like drawing of one of his first memories, the teenagers he saw in the forest tent.  She is amazed and her mouth falls open.  He mimics her by opening his mouth as wide as hers.  When Nicole looks back up from the drawing to Kyle, she pops her mouth closed.  He playfully pops his mouth closed too and gives her a charming smile.  She smiles back at him and she is captivated by this child-like boy.]

NICOLE [meeting again with Lou Daniels]
So, let me understand.  The boy has no family that you know of, he doesn't communicate, and he was found just wandering alone in the city.

LOU
That's all his Booked-in-the-Shelter folder said.
No AMBER alerts, no missing persons report, nothing.
But there is one more thing you should see.
[Pull up Kyle's t-shirt]  No belly button.


THE TRAGER HOUSE
Kitchen - Early Evening

STEPHEN [worried and dumping Chinese food into a bowl for dinner]
They're never gonna go for this.

NICOLE
It's just for a few days.

JOSH
Finally, I'm starving.

LORI
Did you get lo mein?

STEPHEN
Al'right, hold on a minute, your mom's got something to talk to you about.

NICOLE
I have a new patient and the place where he's staying isn't safe, so I'm bringing him here for a little while.

LORI
You mean some mental patient's going to live in our house?

NICOLE
He's not a mental  patient, he's a very sweet, very special boy.

JOSH
I know very special means he'll probably drool all over the house.

NICOLE
I have to say I have thought, I'd hoped, that you would both show a little compassion.

LORI
You don't even know this kid. 

JOSH
I don't want him touching my things.

STEPHEN
Al'right, that's enough!  If your mom says he's coming, he's coming and that's final.

[As Lori and Josh huff off to the table with their food, Nicole and Stephen exchange "looks"]


THE TRAGER HOUSE ♫2
Monday Morning - Bringing Kyle "Home"

NICOLE
This is it.  Home.  Where you'll be staying for a few days; at least until I can... [She watches Kyle begin to explore his brand new world]

[Kyle is looking around inside the foyer and sees framed photographs of the family hanging on the wall.  He doesn't understand what the pictures are and he lays his cheek against the wall to look behind them.  Gazing at the photos from left to right, the children are smaller from one picture to the next.]

VOICEOVER
My first thought was that flat, tiny people must be living in the walls.  But then I understood.  Humans grow smaller as they develop, and pretty soon I'd be shrinking myself. [In the last picture he sees, Nicole is cradling a baby in her arms]  Maybe one day, this woman would hold me, too.  [He turns to look at her with this hope in his mind]

[Kyle sees a computer on the desk in the living room.  The screensaver intrigues him and he walks over to investigate.]

VOICEOVER
The images made my mind explode with complex mathematical formula.

NICOLE
Would you like to play a game, Kyle?  Here.
Lots of kids have tons of fun with this one.
This is called a mouse.  When you move it, this arrow-- [Kyle takes over the mouse from her.  She hears the phone ring and leaves him to play with the computer.  "Hello there, I am a bird.  I fly high into the sky.  Touch the sky and watch me fly." ]

NICOLE [answering phone]
Hello?

STEPHEN [calling from work]
How'd it go, did you bring him home?

NICOLE
Oh he's just great, he's on the computer right now.

STEPHEN
Do you need me there?  Could be a lot to handle.

NICOLE
Trust me honey.  I'll be fine.

[Lori has just gotten out of the shower and walks into the hallway.  She hears the computer game, but doesn't see Kyle and begins to adjust the towel around her body.]

LORI
Getting a little old for Barney, aren't we Josh?  [sees Kyle looking at her; shrieks and runs]

VOICEOVER [looking at a picture on the desk, he understands that it is a small Lori with Nicole]
When I saw her, I realized something was horridly wrong.  Humans grow larger over time, not smaller.  It bothered me.  Wasn't I ever small?

LORI [to mom]
Why didn't you tell me he was in the house?  I think he saw my boobs!!

STEPHEN
What did she?...did he just...?

NICOLE
Stephen I promise, we're fine.  I've got another call, I've gotta go.

[Stephen sighs, gets up and leaves as a TV reporter introduces an important TOP STORY about an unidentified girl...]

[Lori is sitting on the sofa in the living room doing her homework while Kyle is still playing on the computer at the desk behind her.  "Fractions, fractions, all done.  Yum yum!"]

NICOLE [on another phone call]
How much blood?  Okay, I'm on my way.
[to Lori]  Listen, there's an emergency at work.  I need you to watch Kyle.

LORI
Sure, mom.

NICOLE
I'm serious.  Watch him.  I'll be right back. [She leaves the house]

LORI [answering phone]
Hello?  Oh, hi Hillary.  No, Declan still hasn't called and if he's with Jessica, he's probably got the clap by now.  [Kyle looks over at her]
Oh you know me, I felt weird when Mike Suby put his hand down my pants.
Coz all I could think about were these warts on his hand.
Hh!  That could be him.  If I don't click over you'll know why.
Hello?  Oh hi, Declan.
No, I wasn't talking to anyone, what's up?  [laughs and walks out of room leaving Kyle alone...again]

[Kyle looks up from the computer at the sound of someone playing the piano] ♫3

VOICEOVER
It was the most beautiful sound in the world.

[Kyle leaves the house and walks down the sidewalk, following the sound to the house next door.]

VOICEOVER
It was part mathematics and part...euphoria.
[opening front door and walking in]  I felt certain that whatever this was, was a gift to the world meant to fill all that heard it with a flood of emotion.  [He watches a young girl playing the piano with her back to him.]

MRS. BLOOM
[striding quickly through front door into the house; she doesn't see Kyle at first]  Amanda, I'm home.

VOICEOVER
It then struck me that not everyone could appreciate this miracle.  The sound increased my sorrow for those who could not hear it.  [Kyle starts to cry and whimpers out loud]

[Amanda hears him and turns around, causing Kyle to panic, stumble and fall, and run out of the house]

VOICEOVER
[Kyle is hiding, curled up in a fetal position inside a bathtub in the Trager house]
There was a pounding in my chest, my face felt like it was burning, and more than anything, I wanted to disappear.

[Josh comes home, goes into the same bathroom and shuts the door.  He sits on the toilet lid and pulls out a Playpen magazine.]

JOSH  [sees Kyle's face poking around the shower curtain and watching him]
AGH!!! 
[running out of bathroom towards the stairs, accidentally tossing magazine over the railing]  Run Mom!!  There's a psycho in the shower!!

NICOLE [coming upstairs and picking up the magazine]
It's okay, Josh, it's okay.  This is Kyle - the special boy I was telling you about?

JOSH
If he's supposed to be so special, why'd you stick him in the bathtub?
[to Kyle] Nice to meet you - perv.

NICOLE
The reason I am letting that slide is because I have a favor to ask of you.  I would like Kyle to bunk down in your room for a couple of nights.

JOSH
Are you kidding?  This guy's got bed wetter written all over him.

NICOLE [wiggles magazine at him]
Well, I'm only asking.

JOSH [conceding]
Fine.  But you better bust out the rubber sheets.

NICOLE
Have you seen Lori?  She was supposed to be watching him. [Kyle has tracked mud all over the carpet]

JOSH
Some teacher called with test results - Mrs. Planey Parenthood?

VOICEOVER
I was beginning to sense that my very presence was turning these people against each other.

NICOLE [opening door to Lori's bedroom and finding her there]
You and I are gonna have a talk.

LORI [still holding her phone]
Oh no.  Did something happen to Kyle?

NICOLE
Oh you mean besides him going outside by himself?  [looks down at his muddy shoes]
You can forget about Declan's party.

Stephen's Workroom ♫4

[Holding his hand, Nicole leads Kyle to the workroom where Stephen is repairing a piece of computer equipment.  She puts her arms around Stephen's waist and kisses him on the neck while Kyle is watching.]

STEPHEN [laughs and smiles]
Hi honey.  Hey, something wrong with Lori?  She seems upset about something.

NICOLE
She's just having a difficult time understanding what responsibility means.

STEPHEN
Ah...Is this the uh -- ? 

NICOLE
Kyle, this is my husband, Stephen.  Honey, this is Kyle.

STEPHEN [holds out his hand]
Hello Kyle.  I'm happy - to - make - your- acquaintance.
Can he understand a single thing I'm saying?

NICOLE
I don't think so.

STEPHEN
Well, at least he doesn't look dangerous.  [Curious, Kyle starts to stick his finger into a stand holding a hot soldering tool.]
Nope, watch it, watch it!!  It's hot, hot!  Ouch!  Aaaaaa!

VOICEOVER [Kyle is intrigued by Stephen who is making exaggerated "ouch" gestures and sticking his finger in his mouth]
This being was clearly a superior communicator.  I somehow understood everything it said and wondered why others chose to speak so ineffectively.

NICOLE [answers banging at the front door; looks through the curtain and lets Mrs. Bloom and Amanda into the foyer]

MRS. BLOOM
You know, this neighborhood isn't zoned for halfway houses.  Oh, good evening by the way.

NICOLE [Stephen walks into the dining room behind her]
Excuse me?

MRS. BLOOM
One of your challenged cases broke into my house --

AMANDA
He didn't break in Mom --

MRS. BLOOM [cuts Amanda off]
-- broke into my house this afternoon and snuck up on Amanda while she was alone.

[While she is talking, Kyle walks up to the group in the foyer.  Mrs. Bloom clutches her daughter's arm.]

Who knows what could've happened if I hadn't come home when I did.

NICOLE
I'm so sorry, Carol.  Lori was responsible for watching Kyle this afternoon.

CAROL
Look Nicole, I would hate to make this into a police matter...  [stops talking when Kyle smiles sweetly at Amanda and she smiles back.  They appear to like each other.]

CAROL
Come along, Amanda.

AMANDA [to Kyle]
I'll see you later!

Dinner Time

[The Trager family, including Kyle, are sitting at the dining room table. Kyle is eating his dinner like a very small child ... with his mouth open.]

LORI
It's not fair, Dad.  I was in the next room; it's not like I left him alone with Michael Jackson.

VOICEOVER [watching everyone's different facial expressions]
There are over 800,000 words in the English language.  The eyes, however, speak a more precise code through their narrowing...

JOSH
Not running a retard farm, are we?

STEPHEN
Josh...  [winks reassuringly at Kyle]

VOICEOVER
...brow arches, dilations, blinking, or the asymmetrical closure which I hadn't yet deciphered. [tries to wink back at Stephen]

LORI
Don't you think this miracle worker trip's getting out of hand?

STEPHEN
Cool it guys.  What did we say about giving your mom some latitude over the next couple of days?

VOICEOVER
I was suffering from thirst, but my language skills were relatively primitive.  So I relied on phrases I'd memorized at the children's home.

KYLE [mimicking Skeeter]
Yo!  Let's get some juice down here!  [everyone freezes and gawks at him]
S'up?  Everyone taking stupid pills around here?
Juice me!
[proudly holds out his empty glass to Nicole]

JOSH
Oh man, sweet!  He's like that Indian from Cuckoo's Nest.

LORI
Wait ... did he just learn to talk in one day?

STEPHEN
Noooo, Lori, that's impossible.  Right honey?

[Kyle is very thirsty and is guzzling down his whole glass]

NICOLE
Can you understand me Kyle?  Go on, do it again.

JOSH
Mom, is that how you talk to a dog?  "Go on, do it again"?
Watch this.  Kyle... speak.

KYLE
I felt weird when Mike Suby put his hand down my pants, coz all I could think about were these warts on his hand.

[They all turn to look at Lori and Josh laughs at her.  Stephen laughs for only a moment...]

NICOLE
It's amazing!  Autism typically involves mimicry, but Kyle isn't emotionally withdrawn.  His behaviors aren't fixated.

STEPHEN
So, can he understand us or not?

NICOLE
I can't say.  I've never dealt with anyone like him before.

JOSH
Suby!  Nice one!  [elbows Lori and reaches to high-five Kyle]

[Lori is looking completely chagrined and stares at the table]

Kitchen - After Dinner

NICOLE [pouring coffee for the two of them]
I can't wait to test him.

STEPHEN
Why haven't the police found anything?

NICOLE
He's full of surprises.

STEPHEN
Somebody has to be missing this kid.

NICOLE
Well, so far no one's filed a report.

STEPHEN [walking outside to a patio table to sit with Nicole]
The whole thing is really strange.

NICOLE
Oh, even stranger?  He doesn't have a belly button.  No belly button.  I saw it for myself.  Kyle's stomach is totally smooth.

STEPHEN
Well, how can that be?

NICOLE
He's extraordinary.

STEPHEN
Nicole, you said just a few days.

NICOLE
Well, I'm not sending him back to that facility.

STEPHEN
You are so wrapped up in this kid.  He can't stay here indefinitely.

NICOLE
I know.  Social Services promised to find a safe spot for him by Monday.

STEPHEN
Monday.

NICOLE
Monday.


TUESDAY MORNING

[Nicole, Josh and Kyle are leaving the house. Kyle stops walking when he sees a man in a pickup truck staring at him.  The man knows that Kyle is watching him and drives off.]

NICOLE
Come on boys, let's get to work. [They all get into her car]


NICOLE'S OFFICE

[Kyle is speeding through aptitude/IQ tests]

JOSH
Whooooa, slow down Rainman.  Haven't even finished grading the last one.

NICOLE
You're kidding.  That was an hour long test.  How long did it take him, five minutes?

JOSH
Yeah, and he got them all right.
What is this kid seriously?
Freaky, man.

NICOLE [on the phone]
Hello, Dr. Fields please.


MRI CHAMBER AT THE HOSPITAL

[Kyle is laying on the bench of the MRI machine wearing a hospital gown.  A tech lowers a mask over his face to secure his head and moves Kyle into the MRI chamber.]

NICOLE [patting his hand to reassure him]
Try not to move, Kyle.

TECH #1 [watching MRI results on a screen]
Oh damn, when's the last time you had this thing calibrated?  I go away for a week...

TECH #2
It's fine!  I ran two MRIs this morning.

TECH #1
You blind?  Look, it's a mess.

JOSH
What is it?

TECH #1
Ah, the equipment's on the fritz.  You see this red area here?  That's supposed to represent the active part of the brain.

JOSH
Yeah, so?

TECH #1
You and I use maybe 7% of our brains, al'right?, at any given time.  Einstein used 9% of his brain.  Rupert here uses 2%.

JOSH
So it means he's some super genius?

TECH #1
No, it means mechanical failure.  You're gonna have to come back some other time.

JOSH
But what if the machine's right?

TECH #1
Hypothetically speaking, with this type of neuro-hyper activity, he'd be prone to all sorts of seizures, strokes, tumors...

TECH #2 [nodding in agreement]
Tu..tumors...

TECH #1 [nodding in unison]
Yeah...
[Josh has a worried expression on his face]


THE TRAGER HOUSE
Josh's Bedroom - That Evening

NICOLE [tucking Kyle into a bed next to Josh's]
Wow, it's been a busy day, huh kiddo?  Goodnight, Kyle.  Sweet dreams.

[She smiles at him and pats him on the shoulder before leaving and turning out the light.  Kyle's expression is happy and secure...he gazes up to the window above his head...]

[Josh has been on the computer downstairs searching the internet for information on seizures.  The results appear to upset him.]

JOSH [jumps on his bed and crosses his arms.  Kyle copies him and crosses his arms, too.]
Hey dude, you're not gonna wig out on me right?
I mean if somethin' weird starts to happen - like you foam at the mouth?  Don't do it here.  Go get my mom.
Damn, I miss Charlotte.  [Kyle sits up on the edge of his bed and looks questioningly at him]
Charlotte's Miss Playpen, dude.  The magazine?  My mom hid her.

KYLE
Where?

JOSH
I don't know, my brother.  I know not.
[Kyle sees Josh rolls over onto his side and he rolls over into the same position]

[Later that night, Kyle is still awake and goes downstairs and wanders into the kitchen.  He plays with the refrigerator door wondering about the light that comes on inside when he hears someone leaving the house.  Lori sees Kyle, but sneaks out the door before she realizes he has seen her, too.  Kyle walks down the middle of the street following her and almost gets hit by a car because he doesn't understand that he has to walk out of the way of oncoming cars.]


WILD PARTY AT DECLAN'S HOUSE♫5

HILLARY [handing Lori a beer]
Here...you're going to need that.

LORI
What's wrong?

HILLARY
First drink, then talk. [waves at friends]
[sees Kyle, who is still wearing his pajamas]  Ooooh!

VOICEOVER [watching teenagers kissing and dancing]
An ancient ceremony was underway that involved spastic gyrations.  The heat made me sweat and I needed something to drink.

LORI [turns to look, but Kyle has turned around]
Who's that?

HILLARY
I don't know, but he's cute.

LORI
So spill it already.

HILLARY
I hope you weren't too set on hooking up with Declan tonight.

[In the background, someone yells "Hey, beer bong!]

LORI
Maybe I don't want to know after all.  [someone yells, "Go for it!"]

HILLARY [pointing]
Yeah...then I wouldn't go in there. [Lori does]

[Kyle is on his knees in front of Declan who punctures a beer can and sprays the beer into Kyle's wide open mouth.  "Chug, chug, chug!" someone chants.  All Lori sees is Declan with a girl draped over his shoulder kissing him.  She begins to chug her own brew.  Kyle struggles to his feet with his face and shirt covered in beer.]

♫6
[The party is in full swing.  As soon as Lori finishes one cup of beer, Hillary is handing her another, because Lori has been keeping an unhappy eye on Declan.  Kyle is also feeling the effects of the alcohol - he falls onto his stomach on the floor and throws up.]

VOICEOVER
At the children's home, the other captives referred to a strange place.  I finally realized I'd arrived...in hell.

[Lying on the floor in an alcoholic haze, Kyle hears the muffled voices of people laughing at him -- and then sirens in the background.  Everyone panics and begins running.]

VOICEOVER
The appearance of an unknown enemy had begun to agitate the group.

[The police arrive to break up the party.  The teenagers are running outside and the police try to grab a few of them, including Lori.]

POLICE
Party's over!  Hold it right there! 

[One police officer is near enough to grab Lori and try to hold on to her.  Through a large window, Kyle can see the policeman struggling with Lori and he does not like it.]

POLICEMAN [to Lori]
Relax!

LORI [obviously drunk and trying to get away]
I didn't do anything.

POLICEMAN
Yeah...

[Kyle smashes through the window with his whole body to save Lori and lands on his knees.  Everyone, including the policeman, stops what they are doing and stare at him.  He is a sight.  He is wearing his pajamas, soaked in beer and vomit, and he has bloody cuts all over his face.]

TEENAGE BOY [to friend]
Whoa snap!  Did you see that?!

POLICEMAN [grabs Lori as she tries to run away]
Get back here!

TEENAGE GIRLS [yelling at policeman]
Leave her alone!
She didn't do anything!

POLICEMAN [to Kyle who is confronting him]
Cool it kid.  You're fried.

VOICEOVER
I remembered how the snake had tried to frighten me.  [Kyle hisses like the snake at the policeman]

[The policeman releases Lori.  She looks at Kyle with bleary eyes and doesn't recognize him, but he smiles at her.]

[The police officer is going to have none of this kid.  He takes out his handcuffs, but Kyle has seen these before.  Two times the officer tries to cuff Kyle, and both times Kyle's hands are too fast for him.  In a lightening-quick move, Kyle snatches the handcuffs from the officer's hands, then holds them up to the officer's face as if giving them back.  The police officer pulls out his baton and tries several times to swing it at Kyle and beat him into submission.  As his attempts become more vicious, Kyle grabs the baton out of his hand, spins around and points it into the officer's face.  Instead of using the baton on the officer, Kyle throws it on the ground.  Everyone is seriously impressed, including Hillary who is watching from a balcony.]

VOICEOVER
I hoped this creature would have as much sense as the snake.

[The police officer fingers the gun on his hip for moment as if he is considering using it.  But as he and Kyle stare down one another, like the snake, he realizes he is outmatched and, thinking better of it, turns and leaves.  Everyone claps.]

[Kyle is walking down the middle of the road under the street lamps, carrying Lori in his arms.  She looks up at him just before her head falls back, unconscious.]


THE TRAGER HOUSE
Nicole and Stephen's Bedroom

[Kyle is standing over Nicole while she is sleeping.  Hearing the floorboard squeak, she wakes up and sees him.]

KYLE [he is whimpering and his face is bleeding]
I...am...leaking.

NICOLE
God, what happened to you?

Kitchen

[Nicole is caring for Kyle; she has cleaned his face and is wiping off his hands]

JOSH
I don't know, Mom.  There's no blood on any of the doors and the windows ain't broken or nothin'.

NICOLE
That's okay, hon.  We'll figure it out tomorrow.  Go back to bed... [she kisses him on the forehead]

VOICEOVER [looking at more pictures of Lori and Josh as small children]
The images reminded me - I had no memory of ever being small.

KYLE [to Nicole]
What...am I?

NICOLE
Well, Kyle, that's a difficult question to answer.  You're a boy...a special boy.  And boys are human beings--

VOICEOVER [looking very sad]
Even with years of historical research, the more humans try to define themselves, the more they drown in their own confusion.

NICOLE
-- that's the evolutionist's point of view.

KYLE
You...know not. [begins to cry]


JOJO'S JUICE BAR ♫7
Wednesday

HILLARY [handing Lori another juice]
Now this one...they'll help you detox.

LORI
Forget it.  One more sip and this place becomes a barfatorium.

HILLARY
Focus on something else, like say your knight in shining armor.

LORI
What?

HILLARY
Don't give me that.
The guy who saved your ass last night?
The guy with all the Jackie Chan moves?
The guy who carried you home??

LORI [standing up]
Oh, my God.  Kyle.  I thought I dreamt that.

HILLARY
So...does your dream have digits?

LORI
Yep, mine.  Remember that short bus kid I told you about?  [Hillary makes a face]


THE TRAGER HOUSE
Patio

[Nicole is watering the plants.  As he had seen her greet Stephen, Kyle comes up behind her, puts his arms around her waist and kisses her neck.  Nicole thinks it is Stephen.]

NICOLE
Hi babe.

VOICEOVER
Apparently, not all forms of greetings are appropriate.

[She realizes that it is NOT Stephen, but Kyle, and jumps back startled.  This bothers Kyle who realizes he has done something wrong.]

NICOLE
Oh, Kyle!  You scared me.

KYLE
What is scared?

NICOLE
Oh, scared is fear.  Like....ah!

KYLE
I get...scared.

NICOLE
What?  What are you scared of?

KYLE [sees in his mind all of the people and things that have threatened him in the last three days]
Everything.

NICOLE
I don't know what -- Kyle, I can't imagine how strange and scary the world must feel to you right now.  But it will get better.  I swear.

KYLE [pleads with his eyes]
Help...me...Mom.

NICOLE [she puts her arms around Kyle's neck and hugs him close]
I'm gonna take care of you Kyle.  I promise. [speaks to him with tears in her voice]

Workshop

STEPHEN [to Nicole as she walks in]
Hey.  Can't believe I offered to fix their computer.  Their hard drive is fried and their family photos are on it.  I think Tim's mug scared it.

NICOLE [laughs]
You'll figure it out; you always do.

STEPHEN
Yuh...

NICOLE
Stephen...

STEPHEN
Yeah...

NICOLE
I can't do it.  I can't send Kyle away.

STEPHEN
Nicole...

NICOLE
Not the way he is now.

STEPHEN
We talked about this, we agreed.

NICOLE
He's just so vulnerable.  I mean, even the best facilities can't give Kyle enough individual care and attention.

STEPHEN
What are you gonna do, drop all your other cases?  You're already consumed by your work.  And now you want to treat your patients at home?

NICOLE
Just this one.  There's something remarkable about him.

STEPHEN
I feel for the kid, you know I do.  But we have enough going on with our own kids.  Our own family.

NICOLE
It's just until we figure out who he is and where he belongs.

STEPHEN
But we may never know.

NICOLE
I know it's asking a lot.

STEPHEN
Yeah - too much.  [he turns away from her]
[disappointed, Nicole starts to walk out]  Check with Lou Daniels, maybe Social Services has something good for him.


CHILDREN'S SHELTER
Lou Daniel's Office - Afternoon

LOU [to Nicole]
We can't seem to find his file.  I've got nothin' for him, Nicole.  I'm sorry.

NICOLE [discouraged]
Thank you Lou.

[A guard unlocks a gate so that she can leave the facility.  The mysterious man in the pickup truck is watching her; he is holding open Kyle's folder from the shelter.]


THE TRAGER HOUSE
Workshop

STEPHEN [working on computer while Kyle is exploring the workshop]
Come on now, where are you?
[sees Kyle reaching to touch a mousetrap on the floor]  Don't touch that!  Those are for killing rats.

KYLE
Rats are your enemy?

STEPHEN
No, but when they start paying rent, they can put down people traps.
[Kyle doesn't understand]  No Kyle, we don't want them in the house.

KYLE
So...you kill them?

STEPHEN
[sighs]  Yeah...I guess.
Hah!  There it is!  [laughs]  Ah man!
[Spills his coffee on the keyboard, frying it]  Oh...dammit!

[Stephen walks away from the keyboard for a moment.  Kyle comes over to investigate and sees computer data scrolling on the screen.]

VOICEOVER
Whereas verbal communication was so random and contradictory, this language was a logical math-based shorthand that made perfect -- [the keyboard sparks and appears to short circuit.]

STEPHEN
Oh, come on!

[While Stephen is trying to wipe up the spilled coffee, Kyle walks over to another keyboard connected to the first one and begins typing. He seems to know exactly what he is doing.  Stephen walks over and watches him.  After a few moments, the picture Stephen has been trying to recover from the hard drive appears on the screen in front of Kyle.]

STEPHEN
Wow, that's it.  That's the one!  How did you...? [looks at Kyle with amazement; Kyle smiles, happy to do something good for him.]

Josh's Bedroom

[Josh walks into his bedroom.  He notices that someone has cleaned up his room and then he sees his Playpen magazine sticking out from under a pillow.  He goes to look for Kyle.]

Basketball Court

[Kyle is standing there by himself, rolling a basketball around under his foot]

JOSH [holds out his magazine]
You find this?  [Kyle looks at him]
Why'd you do that?

KYLE
You said you missed her.

JOSH
Take a shot.  [Kyle looks up at the basketball hoop]
Shoot some hoops?
Al'right, lemme show you.  [moves Kyle's foot off of the ball and shoots.  Stephen looks around the back gate at them playing basketball together, smiles and sneaks away.]
Now you. 

[Kyle shoots and makes the basket]

JOSH
Nice!

[Josh takes a turn, shoots and makes the basket]

KYLE
Nice!

[The boys continue to play basketball together until dinner time]

At Dinner

NICOLE
Okay, Kyle's gonna be down in a sec.  Look, I have a favor to ask each of you  And before you all jump down my throat, I'd like ya to think about it.  I was thinking...I was hoping...that you wouldn't mind if Kyle stayed with us a while longer.

[Everyone looks at each other.  Kyle comes downstairs and sits in his place at the table.  Josh has thought about it.  He reaches for Kyle's glass across the table and fills it.  Lori puts food on Kyle's plate and smiles at him. In turn, Stephen does the same thing.  Their gestures show that, for a while longer, they don't mind if Kyle is a part of their family.]


THE END

Ecrit par Blackrose

Kikavu ?

Au total, 77 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
10.08.2019 vers 15h

melanie91 
08.04.2019 vers 17h

melina2206 
09.12.2018 vers 18h

Osgood 
12.10.2018 vers 19h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

blady 
12.11.2017 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente

Photos du mois
Hier à 16:48

Josh Zuckerman
Avant-hier

Martin Cummins
Avant-hier

Leah Cairns
Avant-hier

Photos Magda
Avant-hier

J. Eddie Peck
Avant-hier

Teryl Rothery
Avant-hier

Chelan Simmons
Avant-hier

Actualités
Carol's Second Act, le 26 septembre sur CBS !

Carol's Second Act, le 26 septembre sur CBS !
La nouvelle sitcom médicale de CBS dans laquelle on pourra notamment retrouver Jean-Luc Bilodeau,...

Une Sitcom pour Jean-Luc Bilodeau !

Une Sitcom pour Jean-Luc Bilodeau !
Jean-Luc Bilodeau a obtenu un rôle dans la nouvelle sitcom de CBS, Carol's Second Act. Il sera...

Alternative Awards #01

Alternative Awards #01
Les Alternative Awards sont de retour cette année. L'acteur Jean Luc Bilodeau est nominé dans la...

Le choix de ma vie | Diffusion

Le choix de ma vie | Diffusion
Le téléfilm "Le choix de ma vie" avec Jean-Luc Bilodeau sera...

Ma meilleure amie | Diffusion

Ma meilleure amie | Diffusion
Le téléfilm "Ma meilleure amie" avec Kirsten Prout sera...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

cinto, 15.10.2019 à 18:51

Vous voulez poser une question à Henry? RDV au sondage chez The Tudors et Régalez-vous à commenter. Merci à tous.

CastleBeck, 15.10.2019 à 22:21

Un nouveau concours d'écriture vous attend sur le quartier Castle. Merci

juju93, Avant-hier à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Locksley, Hier à 15:33

L'interview de bloom74, HypnoVIP, est publiée à l'Accueil ! Bonne lecture et bon après-midi !

sabby, Hier à 21:05

Hello bonsoir ! Un nouveau survivor vous attend sur S.W.A.T Bonne soirée à tous !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site